Devenez VIP
Connexion

CLUB VIP

  • + de 50 pronos exclusifs
  • + de 400€ de cash & offerts
  • Et pleins d'autres avantages...
DEVENIR VIP

Se connecter

content

0
PARTAGER
PARTAGER
REAGIR

L'Australie va participer à la Coupe du Monde 2018, sa cinquième phase de finale d'un Mondial. Pour cela, les Socceroos ont connu plein d'émotions différentes, de la peur, de la tension et finalement de la joie. En terminant troisième de son groupe, l'Australie a dû affronter la Syrie en Barrages. Si sur le papier cette rencontre parait totalement déséquilibrée, il n'en fût rien et les valeureux Syriens ont amené les Australiens en prolongations lors du match retour pour finalement être délivré par le vétéran Tim Cahill. Ensuite, les joueurs d'Océanie se sont frottés au Honduras dans dernier Barrage intercontinental. Les coéquipiers de Cahill ont fait la différence au match retour grace à leur capitaine Mile Jedinak. A la surprise générale, leur sélectionneur de l'époque Ange Postecoglou a démissionné seulement une semaine après la qualification. Pour le remplacer, la fédération australienne a nommé le coach néerlandais Bert Van Marwijk, finaliste de la coupe du Monde 2010 avec les Pays Bas. Le coach batave rêve de faire mieux qu'en 2006 où l'Australie avait buté sur le futur champion du monde l'Italie en huitième de finale.

Retrouvez l'ensemble des Bonus des sites de Paris Sportifs pour la Coupe du Monde 2018 en cliquant ici : plus de 1500€ Offerts !

pronostics coupe du monde 2018

L'Australie en huitièmes comme en 2006 ?

Lors de la coupe du Monde 2006 en Allemagne, l'Australie de Tim Cahill (déjà) était parvenue pour la première et seule fois à sortir de la phase de poule malgré un groupe relevé avec le Brésil, la Croatie et le Japon. Cette génération était certainement plus douée que celle actuelle, car les Viduka, Kewell, Cahill, Schwarzer,... évoluaient pour la plupart dans des grands clubs européens. Pour passer le premier tour, les Socceroos comptent sur leur nouveau sélectionneur qui avait réalisé un excellent parcours en 2010 avec les Pays Bas (finale face à l'Espagne). De plus Tim Cahill, aujourd'hui âgé de 38 ans était de l'aventure de 2006 et connaît les recettes du succès pour franchir le premier tour. Ajoutons à cela que l'Australie n'a rien à perdre dans cette compétition et qu'au vu de sa qualification pleine de suspense, tout est possible en Russie.

Composition de l’équipe d'Australie pour la Coupe du Monde 2018

Voici la liste annoncée par le sélectionneur Bert Van Marwijk pour disputer le Mondial en Russie :
Gardiens : Mathew Ryan (Brighton), Daniel Vukovic (Genk), Brad Jones (Feyenoord)
Défenseurs : Aziz Behich (Bursaspor), Milos Degenek (Yokohama Marinos), Matthew Jurman (Suwon Bluewings), James Meredith (Millwall), Josh Risdon (Western Sydney Wanderers), Trent Sainsbury (Grasshopper Club Zurich)
Milieux : Mile Jedinak (Aston Villa), Jackson Irvine (Hull City), Robbie Kruse (VfL Bochum), Massimo Luongo (Queens Park Rangers), Mark Milligan (Al Ahli), Aaron Mooy (Huddersfield Town), Tom Rogic (Celtic)
Attaquants : Tim Cahill (Millwall), Tomi Juric (FC Lucerne), Mathew Leckie (Hertha BSC), Daniel Arzani (Melbourne City), Andrew Nabbout (Urawa Red Diamonds), Dimitri Petratos (Newcastle Jets), Jamie MacLaren (Hibernians)

Les joueurs australiens à suivre pour la Coupe du Monde 2018

Le joueur le plus connu de la sélection australienne est sans conteste Tim Cahill, ancien d'Everton. Le numéro 4 australien a été le héros du match de barrage contre la Syrie avec un doublé dont le dernier but durant les prolongations qui a délivré son équipe. Suite à la qualification au mondial, et sous la pression du nouveau coach de ne choisir que des joueurs avec un temps de jeu important, Cahill a décidé de signer à Millwall où pour le moment il ne fait que de très courtes apparitions. On ne voit pas comment le sélectionneur australien pourrait se priver de Cahill meilleur buteur de l'histoire des Socceroos. Mile Jedinak, le capitaine, est aussi très important dans le dispositif, comme Cahill il a fait l'essentiel de sa carrière en Angleterre, Crystal Palace et actuellement Aston Villa. Du haut de ses 33 ans, il apporte l'expérience nécessaire à ses coéquipiers et a su être décisif lors du barrage contre le Honduras en réalisant un triplé, chose extraordinaire pour un milieu défensif. Mathew Ryan, le gardien de Brighton, est aussi une valeur sûre en Premier League et il réalise d'excellentes performances avec son club.

Le schéma tactique de l'Australie pour la Coupe du Monde 2018

Au vu de ses premières compositions, Bert Van Marwijk a abandonné le 3-5-2 de Postecoglou pour un 4-2-3-1.

Au poste de gardien de but, aucune surprise et Mathew Ryan (ex-Valence) sera dans les cages à la coupe du monde. La défense devrait être composée de Wright-Milligan-Degenek-Behich, les postes défensifs du milieu pour le capitaine Jedinak et Mooy, avec devant eux Irvine-Kruse-Leckie. La question principale consiste à savoir si Tim Cahill sera titulaire ou s'il évoluera plus comme un "impact player" en cours de match, dans ce cas la pointe se jouerait entre Nabbout et Juric.

L'Australie dans le groupe C de la Coupe du Monde 2018

Lors de la phase de poules, l'Australie devra affronter la France, le Danemark et le Pérou pour se hisser en 8èmes de finale. La tâche s'annonce ardue.

Les adversaires de l'Australie à la Coupe du Monde 2018

La France :  pour son entrée en lice dans la compétition, l'Australie affronte le favori du groupe : la France. Finaliste malheureuse de son Euro, les joueurs de Deschamps ont le potentiel pour aller loin dans la compétition. 

Voir notre fiche match rédigée avec notre pronostic Australie France

Le Danemark : Pour son deuxième match le 21 juin, elle affronte le Danemark qui comme l'Australie est passé par les barrages avec une victoire retentissante en Irlande et une prestation XXL de Christian Eriksen. Le numéro 10 danois sera la menace principale à surveiller pour les défenseurs australiens.

Voir notre fiche match rédigée avec notre pronostic Australie Danemark

Le Pérou : Le 26 juin, l'Australie fera face au Pérou qui compte des joueurs habitués aux joutes européennes à l'image de Jefferson Farfan et Guerrero. Il ne faut surtout pas sous estimer cette équipe qui a devancé le Chili dans la zone Amérique du Sud.

Voir notre fiche match rédigée avec notre pronostic Australie Pérou

La suite du parcours : Si l'Australie termine dans les 2 premières places, la sélection rencontrera en huitième de finale une équipe du groupe D qui comprend l'Argentine, le Nigéria, la Croatie et l'Islande.

Le pari à tenter sur l'Australie à la Coupe du Monde 2018

Si vous pensez que l'Australie peut créer la surprise dans le groupe de la France et prendre la 2e place promise au Danemark, la qualification de l'Australie est cotée à 4,50 chez Betclic.

Misez sur le pari "L'Australie se qualifie pour les 1/8es" (cote à 4,50) et gagnez 275€ :
- Inscrivez-vous chez Betclic qui vous offre 50€ peu importe le résultat de votre 1er pari!
- Misez votre 1er pari de 50€ sur "Qualification Australie en 1/8e"  
- Gagnez 275 (225€ du pari + 50€ de paris offerts)
- Si vous perdez, vous avez toujours 50€ sur votre compte pour parier !

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Connectez-vous pour poster un commentaire

N'hésitez pas à vous inscrire gratuitement en 2 min pour pouvoir écrire des commentaires, profiter du tchat des parieurs et des offres des membres Silver du Club VIP! Et si vous vous inscrivez en tant que membre Gold à moins de 5€ par mois, bénéficiez de 40 pronos exclusifs mensuels, 20€ de CASH OFFERTS en Ticket Premium, 350€ de Bonus & Cashback exclusifs EN PLUS des offres classiques des bookmakers, 2000€ de Tournois de Poker exclusifs et un support en live!

Connexion Facebook

Veuillez choisir un pseudo et confirmer nos conditions.


  • Je suis majeur *
  • J'accepte les conditions d'utilisation *
  • Je souhaite recevoir les offres de RueDesJoueurs
  • Je souhaite recevoir les offres des partenaires de RueDesJoueurs