arjel
Inscription
Connexion

Pas encore membre ?

Inscription Gratuite

Se connecter

Pronostics NBA

Parier sur la NBA 2022

Pronostics NBA

Retrouvez au quotidien les pronostics NBA de la saison 2022 chez RueDesJoueurs. Après le sacre des Bucks la saison passée au terme d'une saison à rebondissements, les favoris se bousculent au portillon. En effet, les Lakers de LA à l'Ouest avec le renfort de Westbrook et les Nets de Brooklyn à l'Est, espéraient se retrouver dans le haut du tableau, mais pour l'instant leur saison est décevante. Attention cette année, comme lors de l'exercice précèdent avec Milwaukee, aux nombreuses surprises qui pourraient venir chambouler l'hégémonie de la Ligue Nord-Américaine. 

On arrive bientôt à la fin de la saison régulière, et les pronostics NBA continuent à battre leur fin pour savoir qui jouera les playoffs et les play-in. La fin de saison s'annonce particulièrement ouverte.

Retrouvez l'ensemble des Bonus des sites de Paris Sportifs pour jouer les pronostics NBA 2022 en cliquant ici : plus de 1500€ Offerts !
- Betclic vous offre un 1er pari remboursé de 200€ dès la fin du match avec le code RDJ  (Durée limitée jusqu'au 17 avreil) !
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- Winamax
vous offre 115€ DIRECT jusqu'au 20 mars en EXCLU (Déposez 115€ et pariez avec 230€) !
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!

- ParionsSport En Ligne vous offre un 1er pari remboursé de 200€ jusqu'au 28/03 (DERNIERS JOURS) !
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- UniBet vous offre un BONUS de 200€ EN EXCLU chez RDJ (au lieu de 150€)
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- PMU Sport vous offre un premier pari de 100€ remboursé EN CASH
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- ZEbet vous offre 100€ DIRECT en EXCLU avec le code RDJX2 (Déposez 100€ et pariez avec 200€) !
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!

Pronostics, cotes et analyses par la rédaction des matchs NBA

Prochains paris

Derniers résultats

> Voir tous les résultats

Pronostic NBA : Qui verra les playoffs  ?

Pronostics NBA

On y est, la dernière semaine de saison régulière NBA a commencée et on connaît déjà le top 10 de chaque conférence. Les surpises sont nombreuses comme l'élimination du favori à l'Ouest les Los Angeles Lakers qui terminent cette campagne 2021-2022 à la 11ème place laissant les Spurs et les Pelicans compléter le top 10 à l'Ouest. Parlant légèrement de ces Lakers qui après avoir été éliminés par les Suns la saison passée au premier tour des playoffs (4-2) c'est reconstruit en laissant partir Rondo, Drummond, KCP, Kuzma, Schröder mais encore Montz Harrell pour faire venir entre autres le gros poisson à 44 millions la saison Russell Westbrook. Sur un bilan pitoyable aux alentours des 50 défaites, Lebron va rater sa 4ème campagne de playoffs en 19 ans de carrière. Du côté des heureux élus, Phoenix a confirmé son statut de finaliste à l'Ouest en teminant au premier spot et passer la barre des 60 victoires (record de franchise) bien suivi par les Grizzies de Memphis qui n'étaient pas attendus à un tel niveau cette saison laissant les Warriors, Mavericks ou encore le Jazz derrière eux mais ont tous déjà obtenus leur billet pour les playoffs. Seul Denver pointe au 6ème spot et ce retrouve au coude à coude avec Minnesota pour le dernier billet. LA Lakers, Sacramento (qui rate pour la 16ème fois consécutives le post-season, un record en NBA), Portland, OKC et Houston sont en vacances à la mi-avril. 

A l'Est, il y a d'énormes susprises cette saison, à commencer par l'élimination des Knicks de NY qui à défaut d'avoir très bien commencés leur saison régulière ont été les 3/4 du temps en chute libre total jusqu'à sortir du top 10 et ainsi remettre la franchise dans les doutes pour son avenir après les recrutements majeurs de Fournier et Walker l'été dernier pour faire passer un cap à cette équipe. C'est Chalotte, Atlanta et Brooklyn qui s'assure au minima de jouer le play-in. Brooklyn favori à l'Est a elle aussi décue toute la saison, longtemps dans les hautes sphères, la blessure de Kevin Durant et l'absence de Irving à domicile lui a fait défaut, de plus, le trade tardif entre Harden et Simmons a bien plombé l'ambiance dans le vestiaire, rendant les conditions de travail toxiques pour Steve Nash et son staff. Contrairement à l'Ouest, on connaît les 6 qualifiés pour les playoffs, en la présence de Chicago qui malgré son bon début de saison tambour battant redescend sur terre sur cette fin de saison, Toronto, le champion 2019 a longtemps eu du mal a lancer sa saison mais ce retrouve qualifié après sa débauche d'énergie après le All Star Game. Philadelphie qui fait office de favori depuis l'arrivée de Harden en Pennsylvanie qu ets venu épauler le potentiel MVP de cette saison régulière Joël Embiid. Milwaukee, champion en titre qui répond présent malgré un début de saison mi-figue mi-raisin ainsi que Boston et Miami. Les deux dernières franchises cités sont loin d'être des susprises en vue de leur historique mais de là à les voir 1er et second de conférence à une semaine du terme de la saison régulière ça c'est une susprise. Washington, New York, Indiana, Detroit et Orlando sont d'ores et déjà en vacances. 

Pronostics NBA : Lakers à l'OUest ou nets à l'est ?

 

Sans aucun doute possible, les Los Angeles Lakers et les Brooklyn Nets possèdent les groupe les plus complets pour débuter cette nouvelle saison dans leur conférence respective. Si Brooklyn n'a pas trop changé son roster, on retrouvera le trio infernal Harden, Durant et Irving, les Lakers de King James quant à eux, se sont considérablement renforcés après l'échec de la saison passée. En effet, Melo Anthony, Trevor Ariza, Dwight Howard, Kendrick Nunn et surtout Russel Westbrook, pour ne citer qu'eux, sont venus avec l'idée d'aider LeBron a remporter sa 5ème bague, et de revenir à une longueur de Michael Jordan (6 bagues). Brooklyn court après son premier trophée, LAL visera le 17ème titre de la franchise. Toutefois, contrairement aux années précédentes ou les meilleures franchises avaient généralement le dernier mot, cette vérité n'est plus d'actualité depuis 3 ans. En effet, la victoire des Raptors en 2019 a bousculé les moeurs,  Phoenix cette année n'est pas passé loin de remporter le titre NBA, tout comme Atlanta le titre à l'Est. Pourtant, ces deux équipes n'avaient pas la faveur des bookmakers, avec des cote à plus de 50,00 pour le titre de la conférence avant le début de la saison. 

Nous sommes en fin de saison régulière on peut s'apercevoir que les Lakers ne seront pas champion de conférence comme l'an passée après une saison catastrophique à pratiquement 50 défaites, ils ne joueront même pas les playoffs. De son côté Brooklyn est encore dans le coup, pour cela les Nets vont devoir passer par le play-in pour rallier les playoffs et tenter de défendre son statut de favori à l'Est.    

Pronos Conférence Ouest : Qui dans le top 8 sur la saison NBA 2022 ?

Au contraire de la conférence Est, le top 8 de la conférence Ouest bouge très rarement, et cette année il semble bien dessiné, ce qui pourrait bien nous aider pour nos pronosctics NBA 2022. On retrouve souvent les mêmes équipes à la lutte pour les places en play-offs. Partons du principe que les Suns prennent la première place, derrière, dans un mouchoir de poche, la lutte sera âpre entre le Jazz de l'Utah, les Nuggets de Denver, les Grizzlies de Memphis, les Clippers de Los Angeles, les Mavericks de Dallas, les Wolves de Minnesota et sans oublier cette année, les Warriors de Golden State. Commencons dans l'ordre, par le Jazz de Gobert, auteur d'une saison régulière l'an passé remarquable avec sa franchise, 51 victoires pour 20 défaites et la première place de la conférence Ouest à la clé. Une performance qui sera difficilement renouvelable, toutefois la franchise mormone à des ressources. 3ème au classement de la conférence Ouest l'an passé, il faudra encore une fois compter sur Denver cette année, régulière l'an dernier, elle avait perdu dès le 2ème tour. Après une balade de santé contre les Blazers de Portland (4-2), Denver avait été corrigé par les Suns de Booker (4-0). Jokic est le MVP en titre de la ligue. Sans transition, les Suns de Phoenix seront attendus au tournant cette année, champions de la conférence Ouest en titre, est-que ce groupe à les ressources nécessaires pour rééditer un tel exploit ? Ce sera certainement impossible, mais coach Monty Williams pourra compter sur une équipe inchangée. Dans l'ombre des Lakers, de part le passif historique, 0 titre pour LAC contre 17 pour LAL, mais également car la génération LeBron-AD a pris le dessus sur celle de Kawhi et PG avec un titre en 2020, les Clippers de LA, auront l'ambition de remporter le titre une fois n'est pas coutume. L'an dernier, la blessure de Kawhi avait tué dans l'œuf les espoirs de titre des angelinos. Enchainons à présent avec les Mavs de Doncic, on attendait un gros nom pour venir épauler le jeune slovène cet été, mais à première vue, les Mavs devront se contenter d'un groupe similaire à celui de l'an dernier, ce dernier devrait valider son billet pour les play-offs, mais ensuite, c'est généralement bien trop dur pour des texans trop tendres, avec un effectif trop modeste. Les Grizzlies sont en pleine résuréction avec dans son effectif le futur de la ligue : Ja Morant. Ce dernier fait oublier l'époque du "Grit&Grind" de Conley - Gasol - Allen et Randolph. Sortant les Warriors au play-in la saison dernièere et très accrocheur au premier tour des PO contre le Jazz, Memphis va devoir confirmer son renouveau. Pour finir, il va falloir se montrer vigilant avec les Warriors de Golden State qui devraient revenir très fort.

Pronostics NBA Conférence Ouest : Qui pour jouer les play-in ?

A une semaine du terme de la saison régulière, déjà bon nombres d'équipes connaît son futur, c'est le cas des San Antonio Spurs qui après avoir été longtemps hors course au play-in se sont vu réintégrer les discutions après la débâcle des Lakers cette saison et prendre ce 10ème spot, quoi qu'il arrive les Texans auront sur leur chemin au premier tour des play-in les Pelicans de New Orleans. La franchise de Lousianne a jouée toute sa saison sans la superstar de demain dans la grande ligue Zion Williamson, touché au pied il a subi deux opérations et reviendra que la saison prochaine. En attendant le front-office des Pels a effectué un joli coup le soir de la deadline en récupérant CJ MCcollum en perdition à Portland. Cette arrivée a complètement fait changer la dynamique de New Orleans qui pointait dans les bas fond de l'Ouest et qui sur le dernier run s'est faufilé au 9ème spot synonyme de play-in et jouera son premier match à domicile contre les Spurs. Les Lakers sont éliminés de la course au playoffs ainsi que du play-in, ce n'est pas le cas pour tout le monde à LA car les voisins des Purple and Gold les Clippers eux sont en course et on validés leur ticket pour jouer le play-in dans l'incertitude de son adversaire (soit Minnesota soit Denver). Dans tout les cas les Clipps ont réalisés une merveilleuse saison, amputés de ses deux meilleurs joueurs (Leonard et George) la troupe à Tyronn Lue a bien fait le dos rond en attendant le retour de PG13, et devront se déplacer chez le 7ème quoi qu'il arrive. Le 6ème spot à l'Ouest est sur forme d'interrogation, qui de Minnesota ou de Denver réussira à s'emparer de la dernière place qualificative pour les PO et ainsi pour le perdant affronter sur son parquet les Clippers et tenter de prendre les Grizzlies au premeir tour.    

Pronostics NBA Conférence Ouest : Qui pourra réserver ses vacances dès la mi-avril ?

 Comme à son habitude depuis 16 ans maintenent, les Kings de Sacramento sont une nouvelle fois en vacances à la fin de la saison régulière, malgré un coup de poker tenté par le GM de la franchise Californienne à la deadline avec l'arrivée de l-ex All Star Sabonis des Pacers afin de créer un duo avec le franchise player D-Fox , les deux joueurs se sont blessés en même temps et non pas pu jouer les derniers matchs de la saison. La poisse sachant que à défaut de l'arrivé de Sabonis, Haliburton considéré comme le futur de la franchise a du faire ses bagages tout comme Buddy Hield en direction de l'Indianapolis. Comme nous avions prédit Houston et OKC ont terminés aux deux dernières places de la conférence Ouest, malgré l'apport des jeunes chez la franchise du Texas avec Jalen Green ou encore Kevin Porter Jr, ils n'ont rien pu faire face au niveau global des équipes de l'Ouest. Cependant l'été sera agité au Texas avec le possible départ de John Wall qui va libérer plus de 40 millions dans la marge salariale, cela permettra aux Rockets de mieux entourer ses 2 étoiles filantes. Côté OKC même si cette saison n'a rien donnée on détient un sacré noyau avec la présence d'une future superstar SGA avec l'apport de Dort, Bazley mais encore le rookie Giddey. Le français Theo Maledon a fait de très belle sorties avec le Thunder et avec les nombreux choix de drafts en sa possession, on comprends totalement pourquoi Oklahoma a bien "tanker" en fin de saison. Les pensionnaires du Moda Center de Portland ont tous gâchés, un cycle c'est terminé dans l'Oregon en cours de saison après la sérieuse blessure à l'abdomen de son franchise player Dame Lillard, le GM des Blazers a fait du ménage en laissant partir Covington et  Powell aux Clippers de Los Angeles ainsi que CJ McCollum le lieutenant de toujours de Dame Lillard vers la Louisianne à New Orleans. Quel est le projet maintenent? sachant que Nurkic sera agent libre cette été et aura envie de tester sa côte sur le marché. LA surprise du chef cette saison c'est l'élimination des Lakers de la course au play-in, déjà sous le soleil de Los Angeles qui en fait rêver plus d'un dans le monde, "Lake-Sho... Lake-Flop" va vivre un été très long sous le soleil de Californie avec des sérieux choix à faire concernant l'avenir de la 17x championne NBA. LeBron n'a pas l'habitude de prendre des vacances aussi tôt dans une saison, seulement 4 fois privé de post-season en 19 ans de carrière dont 2 fois en 4 ans avec les Lakers.  

Pronos Conférence Ouest : Quelle équipe peut nous réserver une grosse surprise ?

A priori, il va falloir se méfier des Warriors de Golden State, qui vont retrouver Klay Thompson, et sensiblement le même groupe qui faisait des ravages il y a 7 ans en NBA. Elle a un peu vieilli cette équipe, mais les tauliers sont toujours bien présents, à l'image de Draymond Green, et bien entendu Stephen Curry, considéré comme le meilleur shooteur de l'histoire de ce sport. Il connait tout le potentiel de son groupe, qu'il aimerait bien emmener, à nouveau, vers les sommets. D'autant plus que Golden State a récupéré le MVP des finales 2015 en la personne d'André Iguodala, ce dernier était parti du coté de Miami, tandis que le sophomore James Wiseman va progresser vitesse grand V au contact de toutes ses stars, sans oublier qu'Andrew Wiggins, également présent dans le groupe, capable de fulgurances. En définitive, la Baie va retrouver son ossature et pourrait bien faire des ravages cette année.

Conférence Est : Du classique dans le top 8 ?

Contrairement aux saisons précédentes, c'est bien la conférence Est qui semble particulièrement indécise à bien des égards.  Ce qui devrait rendre nos pronostics NBA 2021-2022 d'autant plus passionants. En effet, tout d'abord, il y a eu quelques surprises en play-offs la saison dernière, et des équipes références qui sont passées à la trappe. Commençons par le gratin à l'Est, la crème de la crème, Milwaukee et Brooklyn. Ce sont en effet les deux équipes avec les plus grandes ambitions. Tout d'abord, honneur au champion en titre, Milwaukee, qui après avoir battu Miami (4-0), Brooklyn (4-3) et Atlanta (4-2) à l'Est, a renversé les Suns de Booker et Paul, en s'imposant (4-2) après avoir perdu les 2 premiers matchs dans l'Arizona. Un exploit colossal pour cette équipe, qui n'a recruté aucune superstar pour y parvenir, contrairement à Brooklyn. En effet, sans transition, les new-yorkais sont sur le toit de la NBA aujourd'hui car le recrutement a été exceptionnel. En plus de son trio Drummond, Durant et Irving, la franchise possède Griffin, Joe Harris, Patty Mills ou encore le revenant Aldridge. C'est le meilleur groupe de l'Est sans contestation possible. Les Sixers ont terminé à la première place l'an passé, mais vont-ils continuer ainsi ? sécher en finale de conférence la saison passée, Philly c'est vu ajouter dans ses rangs James Harden en envoyant Ben Simmons qui ne voulait plus jouer sous les couleurs des 76ers à Brooklyn. Justement, pour en revenir à Atlanta c'est l'équipe qui a le vent en poupe à l'Est, elle devrait confirmer avec une place dans le top 8. Le vivier de ce groupe est incroyable, Young, Collins, Huerter, Hunter, Capela, seront bien au rendez-vous mais s'est séparé de Cam Reddish en destination des Knicks. Derrière, il faudra compter sur Miami, ambitieuse avec Jimmy Butler, Duncan Robinson, Tyller Herro ou encore Bam Adebayo qui se considère comme le DPOY tout ce monde sous l'organisation à la mène de Kyle Lowry, et Boston, qui peut toujours s'appuyer sur Jayson Tatum et Jaylen Brown. Enfin, il doit rester deux équipes pour faire un top 8. Toronto champion NBA en 2019 a perdu Lowry mais a drafté Scottie Barnes qui peut prétendre au titre de ROY ainsi que l'éclosion de Siakam ou encore VanVleet. Cleveland peut créer la surprise avec son rookie Evan Mobley en concurrence directe avec Barnes de Toronto mais également l'apport de Jarrett Allen et Darius Garland fraîchement élu All Star cette saison. 

Pronos Conférence Est : Et les déceptions ?

Au rayon des décéptions, on se bouscule depuis des années à l'Est. Les Pistons de Detroit sont encore passés à côté de leur saison malgré l'évolution du premier choix de la dernière Draft NBA : Cade Cunningham. Cette équipe sans fond de jeu est en courrence directement avec le Magic de Orlando qui malgré l'explosion de son meneur de jeu Cole Anthony, l'arrivée via la Draft de Wagner ou encore de Wendell Carter Jr des Chicago Bulls dans le trade avec Vucevic. Le départ de Fournier a bien fait du mal à cette équipe avec ses 18 points de moyenne en saison, de plus le véteran Ross chercherait un nouveau point de chute chez un contender au titre. Après une saison incroyable l'an passée, les Knicks de NY sont passés complètement à côter de leur saison malgré les arrivées de Kemba Walker et Evan Fournier. les pensionnaires du Garden avaient pour mission de confirmer sa 4ème place en saison régulière la saison dernière, mais sont actuellement replongés dans les doutes concernant son avenir.    

Pronos Conférence Est : Qui pourrait être la surprise du Chef ?

A l’Est, sans aucun doute possible, la surprise pourrait bien nous venir des Hornets de Charlotte, mais également, à plus forte echelle au passage, des Bulls de Chicago. Mais commencons par les Hornets, la franchise de Michael Jordan, qui avait craqué en fin de saison alors que la 8ème place leur tendait les bras. Depuis l'arrivée de Lamelo Ball, ce groupe a changé de visage, Gordon Hayward reste le patron, mais la fougue et la determination du jeune frére de Lonzo, pourrait permettre à cette équipe de jouer les play-oofs, dans tous les cas, les dirigeants attendent que ce groupe passe un cap à présent. Pour y parvenir par ailleurs, la franchise basée en Caroline du Nord, va compter dans ses rangs deux rookies du top 20 de la draft 2021, James Bouknight (11e) et Kai Jones (19e). Pour finir, on va forcément attendre beaucoup de Chicago après ce recrutement massif. Après avor convaincu Nikola Vucevic de porter la tunique de la franchise 6 fois championne dans son histoire, les dirigeant ont mis la main sur Lonzo Ball, intéressant la saison dernière avec les Pelicans, mais aussi sur DeMar DeRozan, qui avait envie de changer d'air, constatant que les Spurs de San Antonio seraient trop juste pour lutter avec les cadors à l'Ouest. Par ailleurs, Coby White est toujours au club, qui est parvenu a attirer dans ses filets Alex Caruso, l'ex-chouchou du Staples Center maintenent nommé la Crypto Arena de Los Angeles lorsqu'il portait le maillot des Lakers

Le titre de MVP en saison régulière

L'année dernière, tout le monde à été pris de court avec la victoire de Nikola Jokic. Non pas parce que le Joker ne le mérite pas, bien au contraire, mais parce qu'on attendait plus de voir Antetokounmpo en saison régulière, tout compte fait il remportera le titre de MVP des finals, ou bien James Harden, Kevin Durant mener les Nets vers les sommets, Doncic porter Dallas dans le top 3 etc. Cette année, une fois n'est pas coutume, on trouvera les mémes tétes au rendez-vous, les James, Beal, Leonard, Mitchell, Doncic, Jokic, Lillard etc. Toutefois, des top players convainquants l'an dernier, devraient continuer de s'améliorer afin de pourquoi pas, remporter le titre. On pense à Young qui va forcément devoir porter Atlanta, mais surtout à Booker chez les Suns. Pour remporter le titre ces dernières années, les pivots ont la cote, les triple-doubles font beaucoup parler, à l'image de Jo Embiid (28,5 points, 10,6 rebonds, 2,6 passes), pas loin de remporter le titre l'an passé. Jokic avait terminé la saison régulière avec des moyennes haluccinantes de 26,4 points, 10,8 rebonds pour 8,3 passes.  

La grande valse des coachs

Il y a des grands noms qui ont quitté les banc des entraineurs durant l'intersaison. Brad Stevens pour les Celtics en cours de saison dernière, Rick Carlisle, l'emblématique coach des Mavs de Dallas, vainqueur du seul titre de la franchise en 2011 avec Dirk Nowitzki MVP des finals, a quitté son poste. Il sera remplacé par l'ancien meneur de talent Jason Kidd, un homme qui pourra apporter énormément à Luka Doncic dans sa progression. Justement, à l'inverse, Carlisle a retrouvé un banc dans la foulée, celui des Pacers d'Indiana, juste après le licenciement de Nate Bjorkgren qui n'a pas convaincu. Aussi, coach Clifford a préféré quitter Orlando d'un consentement mutuel avec ses dirigeants, l'ancien coach des Hornets ne se retrouvait plus dans ce projet après avoir perdu Fournier, Gordon et Vucevic. Pour finir, deux légendes dans leur franchise respective, Terry Stotts à Portland et coach Scott Brooks chez les Wizards de Washington, ne seront plus sur le banc. Le premier sera remplacé par Billups (ex-assistant des Clippers) et le second par Wes Unseld Jr (ex-assistant Nuggets). 

Une année 2020-2021 record

L'an passé, quelques records établis auparavant en NBA sont tombés. En début de saison notamment, le 27 décembre, les Mavs avaient battu le record d'écart de points en une mi-temps d'un match NBA (77-27) soit 50 points d'écart entre les deux équipes, c'était contre les Clippers de LA, privés de Leonard. 2 jours après, Milwaukee avait battu le record de tirs à 3 points réussis sur un match (29), le précédent était de 27. Au niveau des performances individuel, cette année, LeBron est devenu le premier joueur à disputer 1000 matchs en inscrivant au minimum 10 points, Lamelo le plus jeune joueur a inscrit un triple-double (19 ans et 140 jours), Steph Curry a dépassé Reggie Miller au plus grand nombre de paniers à 3 points inscrits en carrière (2ème place), il est également devenu le meilleur marqueur de l'histoire des Warriors devant le grand Wilt Chamberlain. En parlant d'histoire, Russel Westbrook est devenu le meilleur marqueur de triple-double de l'histoire de la NBA avec ce chiffre de 182 réalisations le 10 mai 2021, devançant Oscar Robertson (181). Pour finir avec une petite anecdote, Jokic, après avoir reçu son titre de MVP de la saison régulière, est devenu le joueur drafté le plus bas au classement (41ème place) a être élu MVP. 

Les grandes dates de la saison NBA 2022

Cette saison 2021-2022, va démarrer dans les clous, le 20 octobre, contrairement à la précédente qui avait démarré juste avant Noel, le 23 décembre. Cette année, l'affiche fait rêver, entre les Nets de Brooklyn, déjà présents l'an dernier pour le premier match contre les Warriors de Steph Curry, et le champion en titre, les Bucks de Milwaukee. Cette première rencontre devrait donner le tempo à l'Est. Ce même jour, Evan Fournier fera ses grands débuts avec New-York, contre son ancienne équipe Boston, tout un symbole. 

Cette année, la NBA fête ses 75 ans, et pour l'occasion, la Ligue Nord-Américaine de Basket a positionné des matchs à des dates clés, le 01 novembre justement, l'affrontement entre les Knciks et les Raptors aura une symbolique. En effet, en 1946, les Knicks et les Huskies de Toronto s'affrontaient pour le premier match de l'histoire de la ligue juste après la fin de la seconde guerre mondiale. 

Juste avant la Noel, le 04 décembre, les Clippers de LA affronteront les Lakers de Los Angeles, pour le derby de la ville des anges. Sans Kawki, blessé pendant un long moment, les Clippers devrait rencontrer quelques galères.

Le 3 février, ce sera le grand retour de Kyle Lowry à Toronto, on aurait pu s'arrêter sur le retour de Westbrook chez les Wizards de Washington, mais non, plus sérieusement, c'est bien l'ancien meneur de la maison des Dinosaures, grand artisan du titre en 2019, qui fera son retour dans une franchise a priori en difficulté. 

Le 10 fevrier, ce seront les retrouvailles entre les Bucks de Milwaukee et les Suns de Phoenix dans la Fiserv Forum, c'est le remake de la finale NBA 2021, et forcément, c'est un événement à ne pas rater. 

Enfin, comme chaque année, il y aura le MLK Day (17 février), il débutera avec un Boston Celtics - New-Orleans Pelicans et s'achèvera avec un Los-Angeles Lakers - Utah Jazz.

Le 20 Ooctobre 2021 à 1h30, les Milwaukee Bucks, champions en titre, rencontreront les Nets de Brooklyn en lever de rideau, une affiche qui sera rapidement à suivre dans nos Pronostics NBA 2021-2022. En attendant cette date qui lancera enfin cette nouvelle saison NBA (2021-2022), l'année précédente, c'est donc Milwaukee qui a remporté le titre, le 2ème de l'histoire de la franchise. Pour la petite anecdote, c'est la 2ème couronne des Bucks, mais le premier titre de la conférence Est pour la franchise, il est vraie que la formation du Wisconsin, il y a 50 ans, évoluait dans la conférence Ouest. Elle a donc la particularité d'avoir remporté la conférence Ouest et la conférence Est dans son histoire. Cette année, Milwaukee ne sera pas forcément favorite à sa propre sucéssion. En effet, à l'Est on pense directement à Brooklyn. L'an passé, c'était l'équipe à battre, la bande de Giannis l'avait fait en demi-finale de conférence (4-3), profitant de l'absence d'Irving et de la présence d'un James Harden fortement diminué. Au complet il va falloir se méfier de ce groupe, un peu comme les Lakers de Los Angeles, favoris à l'Ouest depuis l'arrivée de Westbrook pour épauler Anthony Davis et LeBron James. Toutefois, dans une année qui a priori, ne sera pas perturbée par la Covid-19, la NBA nous réserve beaucoup de surprises encore. L'année dernière pour rappel, c'est partie dans tous les sens, avec le Jazz de l'Utah qui avait terminé à la première place en saison régulière à l'Ouest, des Hawks d'Atlanta, finalistes de la conférence Est, mais surtout, Phoenix, qui était à deux doigts de remporter le premier titre de l'histoire de la franchise.

DRAFT 2021: les transferts marquants de l’intersaison

Ils arrivent en NBA (les principaux draftés) :

1er tour de draft : Cade Cunnigham (Detroit Pistons)
2 : Jalen Green (Rockets de Houston)
3 : Evan Mobley (Cavaliers de Cleveland)
4 : Scottie Barnes (Raptors de Toronto)
5 : Jalen Suggs (Orlando Magic)
6 : Josh Giddey (Thunder d'OKC)
7 : Jonathan Kuminga (Warriors de Golden State)
8 : Franz Wagner (Magic d'Orlando)
9 : Davion Michell (Kings de Sacramento)
10 : Ziaire Williams (Grizzlies de Memphis)
11 : James Bouknight (Hornets de Charlotte)
12 : Joshua Primo (Spurs de San Antonio)
13 : Chris Duarte (Pacers de l'Indiana)
14 : Moses Moody (Warriors de Golden State)
15 : Corey Kispret (Wizards de Washington)
16 : Alperen Sengun (Rockets de Houston)
17 : Trey Murphy (Pelicans de la Nouvelle-Orléans)
18 : Tre Mann (Thunder OKC)
19 : Kai Jones (Hornets de Charlotte)
20 : Jalen Johnson (Hawks d'Atlanta)
21 : Kean Johnson (Clippers de LA)
22 : Isaiah Jackson (Pacers de l'Indiana)
23 : Usman Garuba (Rockets de Houston)
24 : Josh Cristopher (Rockets de Houston)
25 : Quentin Grimes (Knicks de New-York)
26 : Nah'Shon Hyland (Denver Nuggets)
27 : Cameron Thomas (Nets de Brooklyn)
28 : Jaden Springer (76ers de Philly)
29 : Day'Ron Sharpe (Nets de Brooklyn)
30 : Santa Aldama (Memphis Grizzlies)

LES PRINCIPAUX MOUVEMENTS PAR FRANCHISE :

Atlanta Hawks :
Ils arrivent: Gorgui Dieng (Minnesota), Delon Wright (Sacramento)
Ils s’en vont : Tony Snell (Blazers), Bruno Fernando (Celtics), Kris Dunn (Celtics)

Boston Celtics :
Ils arrivent : Dennis Schroder (Lakers), Josh Richardson (Mavericks), Kris Dunn (Hawks), Enes Kanter (Blazers), Theo Pinson (Knicks), Ryan Arcidiacono (Bulls), Juwan Morgan (Jazz), Garrison Mathews (Wizards), Al Horford (OKC), Bruno Fernando (Celtics), Kris Dunn (Hawks)
Ils s’en vont : Evan Fournier (Knicks), Semi Ojeleye (Bucks), Tacko Fall (Cavaliers), Tremont Waters (Bucks)

Brooklyn Nets :
Ils arrivent : James Johnson (Pelicans), Patty Mills (Spurs),  Paul Millsap (Nuggets), Jevon Carter (Suns)
Ils s’en vont : Spencer Dinwiddie (Wizards), Jee Green (Nuggets), Mike James (AS Monaco), Chris Chiozza (Warriors), Landry Shamet (Suns)

Charlotte Hornets :
Ils arrivent : Kelly Oubre Jr (Warriors), Ish Smith (Wizards), Mason Plumlee (Pistons)
Ils s’en vont : Cody Zeller (Blazers), Malik Monk (Lakers), Devonte Graham (Pelicans), Grant Riller (Sixers)

Chicago Bulls :
Ils arrivent : DeRozan (San Antonio), Lonzon Ball (Pelicans), Stanley Johnson (Raptors), Alex Caruso (Lakers), Tony Bradley (OKC)
Il s’en vont : Lauri Markkanen (Cavaliers), Daniel Theis (Rockets), Garret Temple (Pelicans), Denzel Valentin (Cavaliers), Ryan Arcidiacono (Celtics)

Cleveland Cavaliers :
Ils arrivent : Lauri Markkanen (Bulls), Denzel Valentine (Bulls), Tacko Fall (Celtics), Ricky Rubio (Wolves)
Il s’en va : Taurean Prince (Wolves)

Dallas Mavericks :
Ils arrivent : Frank Ntilikna (Knicks), Sterling Brown (Rockets), Reggie Bullock (Knicks), Jared Dudley (Mavericks)
Ils s’en vont : J.J. Redick (retraite), Josh Richardson (Celtics)

Denver Nuggets :
Il arrive : Jeff Green (Denver)
Ils s’en vont : Paul Millsap (Nets), Javale McGee (Suns), Shaquille Harrison (Sixers)

Detroit Pistons :
Ils arrivent : Olynyk (Rockets), Trey Lills (Spurs)
Ils s’en vont : Dennis Smith Jr (Blazers), Wayne Ellington (Lakers), Plumlee (Hornets)

Golden State Warriors :
Ils arrivent : Otto Porter Jr (Orlando), André Iguodala (Heat), Nemenja Bjelica (Heat), Avery Bradley (Rockets), Chris Chiozza (Nets)
Ils s’en vont : Kelly Oubre Jr (Hornets), Kent Bazemore (Lakers)

Houston Rockets :
Il arrive : Daniel Theis (Bulls)
Ils s’en vont : Kelly Olynyk (Pistons), Avery Bradley (Warriors), DJ Wilson (Thunder), Sterling Brown (Mavericks)

Indiana Pacers :
Il arrive : Torrey Craig (Pacers) 
Ils s'en vont : Doug McDermott (Spurs), Aaron Holiday (Wizards)

Los Angeles Clippers :
Ils arrivent : Justice Wislow (Clippers), Harry Giles (Blazers), Eric Bledsoe (Girzzlies)
Ils s’en vont : Pat Patterson (Blazers), Rajon Rondo (Lakers), Pat Beverley (Wolves)

Los Angeles Lakers :
Ils arrivent : Russel Westbrook (Lakers), Trevor Ariza (Heat), Malik Monk (Hornets), Wayne Ellington (Pistons), Carmelo Anthony (Blazers), Dwight Howard (Sixers), Kent Bazemore (Warriors), Rajon Rondo (Clippers).
Ils s’en vont : Dennis Schroder (Celtics), Montrezl Harrel (Wizards), Alex Caruso (Bulls), Markieff Morris (Heat), Andre Drummond (Sixers), Ben McLemore (Blazers), Jared Dudley (Mavericks), KCP (Wizards), Kyle Kuzma (Wizards)

Memphis Grizzlies :
Ils arrivent : Steven Adams (Pelicans), Jarret Culver (Clippers), Juan Hernangomez (Clippers)
Ils s'en vont : Justice Wislow (Clippers), Jonas Valenciunas (Pelicans)

Miami Heat :
Ils arrivent : Kyle Lowry (Miami), PJ Tucker (Bucks), Markieff Morris (Lakers)
Ils s’en vont : Trevor Ariza (Lakers), Nemanga Bjelica (Warriors)

Milwaukee Bucks :
Ils arrivent : Semi Ojeleye (Celtics), George Hill (Sixers), Rodney Hood (Raptors), Tremont Waters (Celtics)
Il s’en va : PJ Tucker (Heat).

Minnesota Timberwolves :
Ils arrivent : Taurean Prince (Cavaliers), Pat Beverley (Grizzlies)
Ils s’en vont : Ricky Rubio (Cavaliers), Jarret Culver (Grizzlies), Juan Hernangomez (Grizzlies)

New Orleans Pelicans :
Ils arrivent : Garret Temple (Bulls), Devonte Graham (Hornets), Jonas Valenciunas (Grizzlies)
Ils s’en vont : James Johnson (Nets), Lonzo Ball (Bulls), Bledsoe (Clippers)

New York Knicks :
Ils arrivent : Evan Fournier (Celtics), Kemba Walker (Thunder)
Ils s’en vont : Elfryd Payton (Suns), Frank Ntilikina (Mavericks), Reggie Bullock (Mavericks), Theo Pinson (Celtics)

OKC Thunder :
Ils arrivent : D.J Wilson (Rockets), Derrick Favors (Jazz)
Ils s’en vont : Kemba Walker (Knicks), Tony Bradley (Bulls), Sviatoslav Mykhailiuk (Raptors), Al Horford (Celtics)

Orlando Magic :
Il arrive : Robin Lopez (Wizards)
Ils s’en vont : Otto Porter JR (Warriors), Dwayne Bacon (Knicks), Chason Randle (Suns)

Philadelphie Sixers :
Ils arrivent : Georges Niang (Jazz), Andre Drummond (Lakers), Shaquille Harrison (Nuggets), Grant Riller (Hornets)
Ils s’en vont : Dwight Howard (Lakers), George Hill (Bucks)

Phœnix Suns :
Ils arrivent : Elfryd Payton (Knicks), Javale McGee (Nuggets), Chason Randle (Magic), Landry Shamet (Nets)
Ils s’en vont : E'Twaun Moore (Magic), Torrey Craig (Pacers), Jevon Carter (Nets)

Portland Trail Blazers :
Ils arrivent : Cody Zeller (Hornets), Tony Snell (Hawks), Dennis Smith Jr (Pistons), Ben McLemore (Lakers)
Ils s’en vont : Enes Kanter (Celtics), Zach Collins (Spurs), Carmelo Anthony (Lakers), Harry Giles (Clippers)

Sacramento Kings :
Ils arrivent : Alex Len (Wizards), Tristan Thompson (Celtics)
Ils s’en vont : Hassan Whiteside (Jazz), Delon Wright (Hawks)

San Antonio Spurs :
Ils arrivent : Doug McDermott (Pacers), Zach Collins (Blazers), Chandler Hutchison (Wizards)
Il s’en vont : DeRozan (Chicago), Patty Mills (Nets), Trey Lills (Pistons), Rudy Gay (Jazz)

Toronto Raptors :
Ils arrivent : Goran Dragic (Miami), Sviatoslav Mykhailiuk (OKC)
Ils s’en vont: Kyle Lowry (Miami), Stanley Johnson (Bulls), Rodney Hood (Bucks)

Utah Jazz :
Ils arrivent : Rudy Gay (Spurs), Hassan Whiteside (Kings)
Ils s'en vont : Georges Niang (Sixers), Juwan Morgan (Celtics), Derrick Favors (OKC)

Washington Wizards :
Ils arrivent : Spencer Dinwiddie (Nets), Kyle Kuzma (Lakers), Montrezl Harrel (Lakers), KCP (Lakers), Aaron Holiday (Pacers)
Ils s’en vont : Robin Lopez (Magic), Russel Westbrook (Lakers), Ish Smith (Hornets), Alex Len (Kings), Isaac Bonga (Raptors), Garrison Mathews (Celtics), Chandler Hutchison (Spurs), Ian Mahinmi (retraite)

Qui va gagner cette NBA 2022 ? Parier sur le vainqueur !

Milwaukee et Brooklyn à l’Est, ainsi que les deux franchises de Los Angeles, Denver, le Jazz et les Suns à l’Ouest, semblent pouvoir tirer leur épingle du jeu. Le titre devrait jouer entre ces 7 franchises. Pour autant, si les Nets de Brooklyn ne se retrouvent pas dérangés par les pépins physiques, comme ce fut le cas la saison passée, la formation de l'arrondissement de New-York devrait avoir la part belle dans nos pronostics NBA 2022 pour remporter le premier titre de l'hsitoire de la franchise, et ainsi rentrer dans l’histoire. 

Pronostics NBA : parier sur le basket américain !

Pronostics NBA

Tout au long de cette saison de NBA 2022, nosexperts analyseront une sélection de matchs. Ils vous donneront ici un grand nombre de pronostics gratuits NBA et vous pourrez retrouver une sélection encore plus affinée dans la partie GOLD du site. Si vous souhaitez suivre sans risque nos pronostics NBA en vous inscrivant chez Winamax qui est le seul site de paris sportifs à vous offrir un 1er pari remboursé de 100€ EN CASH. Avec Winamax, c'est SANS PRESSION, si votre pari est perdant, vous pouvez retirer vos 100€ immédiatement sur votre compte bancaire ou rejouer votre remboursement !

Voici une sélection de sites de paris sportifs pour parier sur nos pronostics NBA :
- Winamax vous offre un premier pari de 100€ remboursé EN CASH
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- ZEbet vous offre 150€ de bonus dont un premier pari remboursé de 100€
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!

- ParionsSport En Ligne vous offre un remboursement de 150€
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- NetBet vous offre un BONUS de 160€ EN EXCLU chez RDJ
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- UniBet vous offre un BONUS de 130€ EN EXCLU chez RDJ
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!

Résultats NBA 2022

Vous pourrez retrouver tout au long de la saison l’ensemble des résultats de nos pronostics NBA sur cette page. y compris en Live avec des statistiques pour vos permettre de parier en direct (5 de départ, évolution du score, meilleurs marqueurs, etc.).

NBA, Pro A, Euroligue, Champions League : vous pouvez également consulter sur ce lien tous nos autres pronostics basket.

Connexion Facebook

Veuillez choisir un pseudo et confirmer nos conditions.


  • Je suis majeur *
  • J'accepte les conditions d'utilisation *
  • Je souhaite recevoir les offres de RueDesJoueurs
  • Je souhaite recevoir les offres des partenaires de RueDesJoueurs