arjel
Inscription
Connexion

Pas encore membre ?

Inscription Gratuite

Se connecter

Pronostics NBA

Parier sur la NBA 2021

Pronostics NBA

La NBA revient le 22 décembre et les pronostics NBA 2021 sont déjà prêts chez RueDesJoueurs. Après le sacre des Lakers la saison passée au terme d'une NBA interrompue par la covid-19 et terminée dans la bulle d'Orlando, la franchise de Los Angeles sera favori à sa propre succession. Mais avec des franchises comme les Milwaukee Bucks, les Los Angeles Clippers, les Toronto Raptors et les Philadelphie Sixers qui auront les dents longues, la saison de NBA 2021 s'annonce passionnante.

Retrouvez l'ensemble des Bonus des sites de Paris Sportifs pour jouer les pronostics NBA 2021 en cliquant ici : plus de 1500€ Offerts !
- Winamax vous offre un premier pari de 100€ remboursé EN CASH
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- ZEbet vous offre 150€ de bonus dont un premier pari remboursé de 100€
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- ParionsSport En Ligne vous offre un remboursement de 150€
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- UniBet vous offre un BONUS de 130€ EN EXCLU chez RDJ
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!

Pronostics, cotes et analyses de la rédaction

NBA
États-Unis
Logo New Orleans Pelicans

New Orleans Pelicans

25-04
02:00
Logo San Antonio Spurs

San Antonio Spurs

Pronostic New Orleans Pelicans San Antonio Spurs

Victoire des Spurs

New Orleans Pelicans

San Antonio Spurs

NBA
États-Unis
Logo Portland Trail Blazers

Portland Trail Blazers

25-04
22:00
Logo Memphis Grizzlies

Memphis Grizzlies

Pronostic Portland Trail Blazers Memphis Grizzlies

Victoire Portland

Portland Trail Blazers

Memphis Grizzlies

NBA
États-Unis
Logo Minnesota Timberwolves

Minnesota Timberwolves

06-05
02:00
Logo Memphis Grizzlies

Memphis Grizzlies

Pronostic Minnesota Timberwolves Memphis Grizzlies

Victoire de Minnesota

Minnesota Timberwolves

Memphis Grizzlies

NBA
États-Unis
BeIN Sports 1
Logo Dallas Mavericks

Dallas Mavericks

13-05
03:00
Logo New Orleans Pelicans

New Orleans Pelicans

Pronostic Dallas Mavericks New Orleans Pelicans

Victoire des Pels

Dallas Mavericks

New Orleans Pelicans

Prochains paris

Derniers résultats

> Voir tous les résultats

Dans un contexte où la NBA, et le sport de manière générale, se retrouvent chambouler par une pandémie qui laisse les clubs dans le doute financièrement, l’intersaison n’a pas été aussi agité que la saison dernière. Il faut que dire qu’en 2019, ça avait explosé dans tous les sens avec l’arrivée d’Anthony Davis chez les Lakers, la réponse XXL immédiate des Clippers avec les venues de Georges et Leonard, sans oublier Russel Westbrook qui après 10 ans dans l’Oklahoma avait rejoint le barbu James Harden chez les Rockets, son ancien partenaire justement à OKC. Russ West justement est à l’origine du plus gros trade de la saison NBA 2021 pour le moment. Pour récupérer John Wall et un tour de draft protégé en 2023, Houston a décidé d’échanger son meneur star contre un joueur … qui comme Harden, aime un peu trop le ballon. En France, nous avions été confinés au mois de Mars, comme les autres pays du monde majoritairement. Le virus n’a pas de frontière et bien entendu, il faisait des ravages aussi au pays de l’Oncle Sam. Par conséquent, l’exercice 2019-2020 avait été mis en suspens juste avant les playoffs, avant de reprendre dans un format à 22 équipes au mois d’août, et à ce petit jeu-là, ce sont les Lakers de LeBron qui ont remporté le titre en finale NBA face au Heat de Miami (4-1), pour revenir à hauteur de Boston dans le nombre de titres remportés (17).

Pronostics NBA : La ville des anges de nouveau à l'honneUr à l'ouest ?

Pronostics NBA

Sans aucun doute possible, à l’Ouest, il devrait y voir un nouveau duel palpitant pour les pronostics NBA entre les Lakers de Los Angeles, tout juste champions NBA pour la 17ème fois de leur histoire, et les Clippers de Los Angeles, encore dans l’attente du premier titre de la franchise. Mais pour ces derniers, il va falloir revoir beaucoup de choses, en 2020, le duel avait été remporté haut la main par les Lakers, et pourtant, l’effectif des Clippers pouvait être considéré à juste titre, comme le plus effrayant de toute la ligue, mais désormais, celui des Lakers semblent se dégager comme le plus fort. Directement après avoir remporté le titre, ou peu de temps après, coach Vogel et ses assistants voulaient du renfort, pour rendre cette équipe intouchable, et ils ont probablement visé dans le mille avec les arrivées de Denis Schröder, et surtout du meilleur remplaçant de toute la ligue, anciennement chez les Clippers, Montrezl Harrell. Une équipe complète qui va sans doute faire du dégât, d’autant plus que les Clippers dorénavant seront amoindris, bloqués par leur salary cap trop conséquent, et vont devoir composer avec un Paul Georges qui traine la pâte depuis son arrivée sur la côte Ccalifornienne. En interne, il se dit qu’il aimerait avoir plus de responsabilités, que le jeu tourne trop autour de Leonard à son goût. Pour cette nouvelle saison, ces deux équipes devraient dominer l’Ouest

Pronos Conférence Ouest : Qui dans le top 8 sur la saison NBA 2021 ?

Si les deux équipes de Los Angeles se dégagent logiquement comme les favoris pour le titre à l’Ouest,  les Warriors semblaient avoir les armes en main pour venir se placer dans le top 2, avec l’arrivée de Wiggins, celle également du numéro 2 de la draft James Wiserman, tout en sachant que ces deux jeunes auraient été épaulés par Curry, Thompson et Green. Mais sans la moitié des Splash Brothers (Klay Thompson s'est encore blessé et va rater toute la saison), Golden State devrait avoir à se retrouver plutôt dans le top 6 de la conférence Ouest et voir quand même les playoffs. Elle nous a fait vibrer en playoffs cette saison, en retournant à deux reprises, deux situations inespérées face à Utah et aux Clippers, cette équipe de Denver va devoir passer un cap pour revenir jouer une finale de conférence. Le talent est bien présent, et sur le long terme ça devrait bien payer. Jokic et Murray sont montés en grade depuis les dernières phases finales c‘est indéniable, le premier enchaînait les triple-double comme personne, et le second, face à Utah, explosait les compteurs avec des performances à plus de 50 points. Le facteur X pourrait bien être Michael Porter Jr, en pleine progression, et qui rêve de former un Big Three avec le Serbe et le Canadien. Pour compléter ce top 4 en compagnie des deux équipes de Los Angeles, Golden State et Denver, il va sans doute falloir se diriger dans le Texas à présent. A commencer par la franchise qui aura beaucoup à prouver, le Houston de James Harden, si ce dernier venait à rester dans le Texas, car rien n'est encore fait. Si le barbu reste dans sa franchise de cœur, il va composer un trio exceptionnel, top ou flop, avec Demarcus Cousins, dont on ne connaît pas sa condition physique, et un John Wall qui n’a plus foulé un parquet de basket depuis 2 ans. Mais le pari est audacieux, et Houston pourrait se retrouver rapidement dans le top 3 avec de tels joueurs. Dirigeons-nous du coté de Dallas à présent, où Luka Doncic ainsi que Kristaps Porzingis attendent cette nouvelle saison avec impatience. Le jeune prodige slovène s’est imposé comme l’un des jeunes joueurs les plus précoces de toute l’histoire, il est en avance dans certains domaines sur Michael Jordan et devrait à nouveau montrer l’étendue de son talent cette année. Mais une nouvelle fois, vu le recrutement plutôt faiblard des Mavs qui voulaient attirer un 3ème grand joueur pour former un Big Three, faire une finale de playoofs avec une concurrence aussi rude, cela devrait être un peu trop dur. Dallas devrait tout de même avoir sa place dans le top 8. Pour finir avec la première partie de tableau de la conférence Ouest, les Blazers de Portland, euphoriques à l’idée de démarrer la saison avec la présence de Jusuf Nurkic, mais également aux Pelicans de la Nouvelle-Orléans, grâce à un recrutement de plus intelligents, devraient pouvoir figurer dans ce top 8.

Pronostics NBA Conférence Ouest : Qui pourra réserver ses vacances dès la mi-avril ?

Les surprises comme les déceptions au sein de cette conférence peuvent être nombreuses, mais vu le niveau exceptionnel à l’Ouest, bien entendu qu’il va y avoir des déçus. Sur les pronostics NBA 2021, on devrait voir Golden State et New Orleans dans le top 8, au détriment d’une franchise comme Utah qui devrait vivre un exercice délicat. Rappelons-nous l’année dernière, l’histoire des micros, où Rudy Gobert avait pris à la légère le virus du Covid-19 et résultats des courses, les premiers cas NBA sont venus du Jazz, et de Rudy Gobert himself, ce qui avait mis le feu aux poudres, à l’image d’un Donovan Mitchell alors très critique envers son partenaire français. Utah était parvenu à se qualifier pour les playoffs mais avait perdu, alors qu’elle menait 3-1 contre les Nuggets de Denver au 1er tour. On sent une fissure apparente, et un malaise suite à cet épisode dans cette formation, mais rien à changer, et cela pourrait tourner au fiasco. Une autre franchise qui semble n’avoir plus aucune chance de retourner en playoffs, c’est bien le Thunder d’OKC. C’était déjà un petit miracle l’année dernière, ce parcours en playoffs, cette qualification etc, mais désormais, le Thunder à laisser partir 3 joueurs majeures, Gallinari (Atlanta) et Paul (Phœnix) qui avaient l’intention de rester une seule année, ainsi que l’historique pivot néo-zélandais Adams.

Pronos Conférence Ouest : Quelle équipe peut nous réserver une grosse surprise ?

A priori, l’équipe qui pourrait sur un malentendu réaliser un très gros parcours en saison régulière, et peut être même en playoffs, c’est Phœnix. En effet, alors qu’elle n’avait presque plus aucune chance d'intégrer le top 8 avant d'intégrer la bulle d'Orlando, cette franchise de Phœnix s’était arrachée en Floride, et avait échoué de peu aux portes des playoffs. L’année dernière, elle avait rencontré un gros passage à vide suite à la suspension pour dopage de son numéro 1 de la draft 2018, Deandre Ayton, le pivot dominateur de la franchise. En revanche, il faudra composer désormais sans Rubio et Oubre Jr, deux grands artisans de la fin de saison folle de Phœnix, mais qu’importe, car maintenant les Suns pourront compter sur un Big Three qui en jette à avec Booker, Ayton et le nouveau venu … CP3 Chris Paul, venu tout droit d’OKC, une franchise qu’il a porté jusqu’en playoffs l’année dernière.

Pronos NBA 2021 Conférence Est : Milwaukee va-t-il enfin confirmer son rang ?

Dominatrice, à la limite de la perfection en saison régulière, Milwaukee a déçu une nouvelle fois en playoffs. Après cette élimination surprise en finale de conférence contre le Toronto de Kahwi Leonard en 2019, cette fois-ci, Milwaukee a chuté dès la demi-finale contre une formation de Miami combative et historique. Une double désillusion en playoffs qui a donné des envies d’ailleurs à Giannis Antetokounmpo mais à qui il reste une année de contrat dans le Wisconsin. C’est Eric Bledsoe, particulièrement discret en playoffs, qui a fait les frais de cette désillusion. L’ancien joueur des Suns a été envoyé du coté de New Orleans en échange d’un Jrue Holiday brillant en post-season. Au départ de son meneur de jeu, viennent s’ajouter ceux de Robin Lopez, Wesley Mathews, George Hill, etc. Tous ses changements pourraient profiter à des franchises comme Boston ou bien Miami, les deux finalistes de la conférence Est. La première nommée, plus talentueuse que la seconde jusqu’à preuve du contraire, peut désormais compter sur un leader affirmé et complet, en la personne de Jayson Tatum. Dans l’ombre de Kyrie Irving en 2018-2019, le 3ème joueur drafté da la cuvée 2017 s’impose comme l’un des joueurs les plus dominants de cette conférence Est. Concernant l’épopée du Heat de Miami, le parcours du Heat fut exceptionnel. Beaucoup de franchises ont tourné le dos à des mecs comme Butler et Dragic, pourtant, les deux vétérans ont mené jusqu’en finale NBA des jeunes pousses prometteuses comme Nunn, Robinson, et Tyler Herro, particulièrement affutés en playoffs cette année. Sous la houlette de coach Spoelstra, cette équipe devrait réaliser quelques miracles à nouveau, mais Miami, Boston et même Milwaukee pourraient être trop justes pour rivaliser avec l’armada des Nets de Brooklyn. En effet, l’année dernière, Irving n’a pas disputé la moitié des matchs, tandis que Durant n’avait même pas foulé les parquets. Tout en sachant les prouesses qu’avait réalisé cet effectif sans les deux monstres, la première place de la conférence Est cette année devrait revenir dans la Big Apple en faveur des Nets. Par ailleurs, un gros trade pourrait voir encore le jour à Brooklyn avec l’arrivée évoquée de James Harden.

Conférence Est : Du classique dans le top 8 ?

A l’inverse d’une conférence Ouest souvent indécise car beaucoup plus relevée, la conférence Est semble bien plus prévisible. Pour compléter le top 4 à l'Est avec les Bucks, on retrouvera très certainement les Pacers de l’Indiana, les Sixers de Philadelphie et les Raptors de Toronto. Ces 3 franchises sont présentes dans le top 8 depuis 3 saisons. En 2019, Toronto avait même remporté le titre notamment grâce à son homme fort Kahwi Leonard, mais depuis son départ, la franchise de l’Ontario a perdu de sa superbe, et avec les départs cette année de Marc Gasol et Serge Ibaka, le secteur intérieur va être fortement diminué. Concernant les Sixers de Philadelphie, c’est la même rengaine depuis 3 saisons avec toujours des désillusions au bout. La complémentarité entre Embiid et Simmons laisse à désirer, pourtant les dirigeants ne semblent pas encore prêts à séparer les deux jeunes prodiges pennsylvaniens. Bret Brown a quant à lui a été éjecté du banc des 76ers, et sera remplacé par l'emblématique Doc Rivers. En troisième lieu, il faudra se méfier des Pacers de l’Indiana, 4èmes en 2020, et qui évolueront avec l’ensemble de leur effectif cette saison, contrairement à la saison précédente. Brogdon affiche de belles promesses, Sabonis avait été sélectionné pour le All-Star Game 2020, TJ Warren était l’homme de la reprise NBA au mois d’août avec des performances hallucinantes, mais la franchise bloque toujours au 1er tour des playoffs, et comptera sur son leader, Victor Oladipo, pour redevenir concerné à 100% et lui ouvrir la voie. Les 7 franchises précédemment cités devraient valider leur ticket assez rapidement, il resterait alors une place à l’Est, et le Magic d’Orlando, présent en playoffs depuis 2 saisons, peut avoir sa chance et se dégage comme le principal favori en attendant de voir les éventuelles surprises.

Pronos Conférence Est : Et les déceptions ?

En règle générale, et ce depuis quelques saisons, les déceptions sont nombreuses dans la conférence Est et ce sont souvent les mêmes équipes. Commençons par évoquer le cas des Wizards de Washington. Malgré la présence de Russel Westbrook, et celle de Bradley Beal, il semble manquer trop d’ingrédients à Washington pour faire des éclats à l’Est, d’autant plus que les automatismes ne seront pas présents dans l’immédiat. Ensuite, il y a New-York bien entendu, moqué à plusieurs reprises pour son manque d’ambitions et ses choix hasardeux, et qui devrait traîner la patte cette saison pour espérer un nouveau renfort via la draft. Même si les objectifs de la formation de la Big Apple sont plus élevés, ils ne devraient pas se réaliser avec un effectif aussi faible. Dans le même bateau que la franchise de la côte Atlantique, on va retrouver Cleveland et Chicago, des franchises dans lesquelles ils manquent beaucoup trop d’ingrédients pour exister. Pour finir, Detroit est en pleine reconstruction. Après les départs de Drummond et Jackson, la formation du Michigan compte se reconstruire sur le long terme, un projet dont ne fait probablement pas partie le pauvre Blake Griffin, handicapé par de trop nombreuses blessures à ses genoux, même si l'homme s'est déjà fait remarquer, et pas en bien, pendant la présaison..

Pronos Conférence Est : Qui pourrait être la surprise du Chef ?

A l’Est, au vu de la différence entre le top 7 et les autres franchises, il est difficile de dégager une surprise comme à l’Ouest, mais il faudra dans un premier temps surveiller l’évolution des Hornets de Charlotte, dirigés Michael Jordan. En effet, Gordon Hayward a été recruté dans l’optique de devenir le franchise player de la franchise, il sera épaulé par son ancien partenaire à Boson, Terry Rozier III, tandis que le front office de Charlotte attend énormément de son 3ème choix de draft, Lamelo Ball, le frère de Lonzo, qui évoluait dans le championnat de première division australienne l’année dernière. Mais la franchise, qui a le plus de chance de bousculer l’hégémonie en place à l’Est, c’est sans doute Atlanta. Portés par l’un des porbables futurs meilleurs marqueurs, Trae Young, les Hawks ont les moyens de se faire violence dans le top 8. Pour accompagner le 5ème choix de la draft 2018, le talentueux Collins, privé d’un quart de la saison à cause d’un problème de dopage la saison dernière, voudra passer un cap au vu de son immense talent. Pour aider cette jeune garde à prendre en expérience, les recrutements de Gallinari et Rondo ne seront pas de trop, tandis que Bogdanovic est amené à jouer un rôle majeur dans sa nouvelle franchise. Atlanta sera à surveiller de très près cette année.

Le titre de MVP en saison régulière pour Giannis ou Harden ?

Giannis Antetokounmpo l'a remporté à deux reprises, en 2019 et en 2020, Harden, malgré les contestations de sa franchise l’a remporté une seule fois en 2018, mais comme on a pu le voir lors des dernières saisons, ce titre ne veut pas dire grand-chose. Effectivement, des joueurs donnent tout en saison régulière, à l’image de Giannis et Harden, mais certains comme James ou Leonard préfèrent se réserver pour les playoffs. Cette saison, Milwaukee devrait rencontrer plus de difficultés avec l’avènement de Brooklyn qui devrait prendre le pouvoir à l’Est, tandis que "le Barbu" devrait une nouvelle fois jouer les solistes. Cependant, Stephen Silas le nouveau coach des Rockets, à l’inverse de Mike d’Antoni, devrait se reposer un peu plus sur le collectif plutôt que sur une seule individualité. Tous les voyants ne sont pas aux verts pour voir Harden ou Giannis soulever le trophée, tandis que des mecs comme Doncic et Young, pas loin de rafler la mise la saison dernière, seront sans doute dans la course. D’ailleurs, ils vont devoir tout donner, en saison régulière, pour booster leur formation respective, et par conséquent, l’un de ces deux joueurs pourrait rafler la mise.

Les grandes dates de la saison NBA 2021

Cette saison 2020-2021, Covid-19 oblige, va démarrer un peu plus tard que prévu, le 23 décembre, avec une affiche de rêve entre les Nets de Brooklyn pour la première de Kevin Durant avec le groupe New-Yorkais et les Warriors de Golden State privés de Klay Thompson mais qui auront des intentions ambitieuses avec son 2ème choix de draft Wiserman, le retour aux affaires de Curry, l’intenable Draymon Green, et les apports attendus Oubre Jr et Wiggins.

Deux jours plus tard, les amateurs de Basket auront le droit à l’un des rendez-vous les plus incontournables de la saison, avec le NBA Christmas Day du 25 décembre, qui débutera par un match en Miami et New Orleans, et se poursuivra par Miwaukee-Golden State, Boston-Brooklyn, Los Angeles Lakers-Dallas. Enfin, les Clippers se déplaceront à Denver pour la revanche de la demi-finale de conférence Ouest 2020, qui avait tourné en faveur de Denver.

Second rendez-vous le plus attendu en NBA, le Martin Luther King Day du 18 janvier 2021, commencera par un alléchant Los Angles Lakers-Golden State, mais aussi le déplacement des Bucks chez les Nets de Brooklyn pour un duel de coqs. 

Le 30 janvier, les deux franchises les plus titrées de cette NBA, Celtics et Lakers, croiseront le fer à Boston. Pour finir avec cette première partie de saison, le 20 février, les Lakers se déplaceront à Miami pour une revanche de la finale NBA 2020, remportée par Los Angeles (4-1).

NBA 2021: les transferts marquants de l’intersaison

Ils arrivent en NBA (les principaux draftés) :

1er tour de draft : Anthony Edwards (Minnesota Timberwolves)
2 : James Wiserman (Golden State Warriors)
3 : Lamelo Ball (Charlotte Honets)
4 : Patrick Williams (Bulls de Chicago)
5 : Isaac Okoro (Cavaliers de Cleveland)
6 : Onyeka Okongwu (Atlanta Hawks)
7 : Killian Hayes (Pistons de Détroit)
8 : Obi Toppin (Knicks de New York)
9 : Deni Avdija (Wizards de Washington)
10 : Jalen Smith (Suns de Phoenix)
11 : Devin Vassell (Spurs de San Antonio)
12 : Tyrese Haliburton (Kings de Sacramento)
13 : Kira Lewis Jr (Pelicans de la Nouvelle-Orléans)
14 : Aaron Nesmith (Celtics de Boston)
15 : Col Anthony (Magic Orlando)
16 : Isaiah Stewart (Blazers de Portland)
17 : Aleksej Pokusevski (Minnesota Timberwolves)
18 : Josh Green (Mavericks de Dallas)
19 : Saddiq Bey (Nets de Brooklyn)
20 : Precious Achiuwa (Heat de Miami)
21 : Tyrese Maxey (76ers de Philadelphie)
22 : Zeke Nnaji (Nuggets de Denver)
23 : Leandro Bolmaro (Knicks de New York)
24 : R.J Hampton (Bucks de Milwaukee)
25 : Immanuel Quickley (OKC Thunder)
26 : Payton Pritchard (Celtics de Boston)
27 : Udoka Azubuike (Jazz de l’Utah)
28 : Jaden McDaniels (Lakers de Los Angeles)
29 : Malachi Flynn (Raptors de Toronto)
30 : Desmond Bane (Celtics de Boston)

LES PRINCIPAUX MOUVEMENTS PAR FRANCHISE :

Atlanta Hawks :
Ils arrivent: Bogdanovic (Sacramento), Gallinari (OKC), Rondo (LA Lakers), Dunn (Chicago),
Snell (Detroit), Hill (Miami), Okongwu (draft).
Ils s’en vont : Jeff Teague (Boston), Carter (retraite), Bembry (Toronto), Jones (Phoenix)

Boston Celtics :
Ils arrivent : Thompson (Cleveland), Jeff Teague (Atlanta), Nesmith et Pritchard (darft).
Ils s’en vont : Hayward (Charlotte), Wanamaker (Golden State), Kanter (Portkand) et Poirier (Philadelphie).

Brooklyn Nets :
Ils arrivent : Jeff Green (Houston), Bruce Brown (Détroit), Okobo (Phœnix), Shamet (Clippers)
Ils s’en vont : Temple (Chicago), Musa (Détroit)

Charlotte Hornets :
Ils arrivent : Hayward (Boston), Lamelo Ball (draft)
Ils s’en vont : Batum (LA Clippers), Bacon (Orlando), Hernangomez (Nouvelle-Orléans)

Chicago Bulls :
Ils arrivent : Temple (Brooklyn), Vonleh (Denver), Patrick Williams (draft)
Il s’en va : Kris Dunn (Atlanta)

Cleveland Cavaliers :
Ils arrivent : McGee (LA Lakers), Dotson (New York), Maker (Detroit), Isaac Okoro (draft)
Ils s’en vont : Thompson (Boston), McKinnie (LA Lakers), Zizic (Maccabi Tel-Aviv)

Dallas Mavericks :
Ils arrivent : Richardson (Philadelphie), Johnson (Minnesota), Iwundu (Orlando), Josh Green,
Tyrell Terry et Tyler Bey (draft).
Ils s’en vont : Seth Curry (Philadelphie), Justin Jackson (Detroit), Kidd-Gilchrist (New-York), Broekhoff (Philadelphie)

Denver Nuggets :
Ils arrivent : JaMychal Green (LA Clippers), Campazzo (Real Madrid), RJ Hamtpon et Zeke
Nnaji (draft)
Ils s’en vont : Grant (Detroit), Mason Plumlee (Detroit), Torrey Craig (Milwaukee) et Vonleh (Chicago)

Detroit Pistons :
Ils arrivent : Grant (Denver), Plumlee (Denver), Ellington (New York), Jackson (Memphis),
Okafor (Nouvelle-Orléans), Wright (Dallas), Justin Jackson (Dallas), Musa (Brooklyn), Killian Hayes, Isaiah Stewart et Saddiq Bey (draft).
Ils s’en vont : Wood (Houston), Bruce Brown (Brooklyn), Kennard (LA Clippers), Galloway
(Phœnix), Snell (Atlanta) et Maker (Cleveland).

Golden State :
Ils arrivent : Oubre Jr (Phœnix), Wanamaker (Boston), Toupane (Strasbourg), Bazemore (Portland), James Wiseman et Nico Mannion (draft).
Ils s’en vont : Spellman (New-York) et Bender (Maccabi Tel-Aviv).

Houston Rockets :
Ils arrivent : John Wall (Washington), Wood (Detroit), Cousins (sans franchise), Gerald Green (sans franchise) et Brown (Milwaukee)
Ils s’en vont : Westbrook (Washington), Green (Brooklyn), Rivers (New York), Covington (Portland), Chandler, Sefolosha et Carroll ont été mis à la porte.

Indiana Pacers :
Ils arrivent : Lecque (Phœnix)
Il s’en va : TJ Leaf

Los Angeles Clippers :
Ils arrivent : Serge Ibaka (Toronto), Batum (Charlotte), Kennard (Detroit)
Ils s’en vont : Harrell (LA Lakers), JaMychal Green (Denver) et Shamet (Brooklyn).

Los Angeles Lakers :
Ils arrivent : Harrell (LA Clippers), Schröder (OKC), Marc Gasol (Toronto), Matthews (Milwaukee), McKinnie (Cleveland)
Ils s’en vont : Rondo (Atlanta), Bradley (Miami), Green et Howard (Philadelphie), McGee (Cleveland).

Memphis Grizzlies :
Ils arrivent : Hezonja (Portland), Robert Woodward II, Desmond Bane (draft) et Tillie (NCAA)
Il s’en va : Josh Jackson (Detroit)

Miami Heat :
Ils arrivent : Bradley (LA Lakers), Harkless (New York), Precius Achiuwa (draft)
Ils s’en vont : Crowder (Phoenix), Derrick Jones (Portland), Solomon Hill (Atlanta)

Milwaukee Bucks :
Ils arrivent : Holiday (Nouvelle-Orléans), Portis (New York), DJ Augustin (Orlando), Forbes(San Antonio) et Craig (Denver).
Ils s’en vont : Bledsoe (Washington), Hill (OKC), Matthews (LA Lakers), Robin Lopez (Washington), Brown (Houston).

Minnesota Timberwolves :
Ils arrivent : Rubio (Phoenix), Davis (Utah), Hollis-Jefferson (Toronto), Anthony Edwards,
Bolmaro et Jaden McDaniels (draft).
Ils s’en vont : James Johnson (Dallas), Evans (New York) et Crabbe (New York)

New Orleans Pelicans :
Ils arrivent : Bledsoe (Milwaukee), Adams (OKC), Willy Hernangomez (Charlotte) et Kira Lewis Jr (draft).
Ils s’en vont : Holiday Jrue (Milwaukee), Favors (Utah), Moore (Phœnix), Okafor (Detroit), Kenrich Williams, Frank Jackson (OKC).

New York Knicks :
Ils arrivent : Rivers (Houston), Noel (OKC), Burks (Philadelphie), Kidd-Gilchrist (Dallas), Spellman (Golden State), Evans (Minnesota), Obi Toppin, Immanuel Quickley (draft).
Ils s’en vont : Portis (Milwaukee), Harkless (Miami), Dotson (Cleveland), Ellington (Detroit) et Gibson.

OKC Thunder :
Ils arrivent : Horford (Philadelphie), Hill (Milwaukee), Ariza (Portland), Leaf (Indiana), Kenrich
Williams (Nouvelle-Orléans), Jerome (Phœnix), Frank Jackson (Nouvelle-Orléans), Aleksej
Pokusevski et Théo Maledon (draft).
Ils s’en vont : Chris Paul (Phœnix), Gallinari (Atlanta), Adams (Nouvelle-Orléans), Schröder
(LA Lakers), Nerlens Noel (New York), Ferguson (Philadelphie).

Orlando Magic :
Ils arrivent : Bacon (Charlotte) et Cole Anthony (draft)
Ils s’en vont : DJ Augustin (Milwaukee), Iwundu (Dallas)

Philadelphie Sixers :
Ils arrivent : Seth Curry (Dallas), Howard (LA Lakers), Poirier (Boston), Green (LA Lakers), Ferguson (OKC), Tony Bradley (Utah), Broekhoff (Dallas), Tyrese Maxey (draft).
Ils s’en vont : Rubio, (Minnesota), Baynes (Toronto), Okobo (Brooklyn), Oubre Jr (Golden State), Kaminsky (Sacramento) , Jerome (OKC), Lecque (Indiana) et Diallo.

Phœnix Suns :
Ils arrivent : Chris Paul (OKC), Jae Crowder (Miami), Galloway (Detroit), Moore (New
Orleans), Jones (Atlanta) et Jalen Smith (draft).
Ils s’en vont : Rubio (Minnesota), Baynes (Toronto), Okobo (Brooklyn) Oubre Jr (Golden
State), Kaminsky (Sacramento) Jerome (OKC), Lecque (Indiana) Diallo.

Portland Trail Blazers :
Ils arrivent : Kanter (Boston), Jones Jr (Miami), Giles (Sacramento), Covington (Hosuton)
Ils s’en vont : Whiteside (Sacramento), Ariza (OKC), Bazemore (Golden State) et Hezonja (Memphis).

Sacramento Kings :
Ils arrivent : Whiteside (Portland), Robinsonn III (Philadelphie), Kaminsky (Phoenix) et Tyrese Halyburton (draft)
Ils s’en vont : Bogdanovic (Altanta), Giles (Portland), Len (Toronto) et Bazemore (Golden
State).

San Antonio Spurs :
Il arrive : Devin Vassell (draft)
Il s’en va : Forbes (Milwaukee)

Toronto Raptors :
Ils arrivent : Baynes (Phoenix), Len (Sacramento), Bembry (Atlanta), Flynn (draft)
Ils s’en vont: Ibaka (LA Clippers), Marc Gasol (LA Lakers) et Hollis-Jefferson (Minnesota)

Utah Jazz :
Ils arrivent : Favors (Nouvelle-Orléans), Udoka Azubuike (draft)
Il s’en va : Bradley (Philadelphie)

Washington Wizards :
Ils arrivent : Westbrook (Houston), Robin Lopez (Milwaukee), Neto (Philadelphie) et Deni Avidja (draft)
Ils s’en vont : John Wall (Houston) et Isaiah Thomas (sans club)

Qui va gagner cette NBA 2021 ? Parier sur le vainqueur !

Milwaukee, Brooklyn, Boston et Miami à l’Est, ainsi que les deux franchises de Los Angeles, et Denver à l’Ouest, semblent pouvoir tirer leur épingle du jeu. Le titre devrait jouer entre ces 7 franchises. Pour autant, vu la solidité des Lakers la saison dernière en playoffs, et sachant que dorénavant cet effectif semble encore plus fort et plus complet qu’en 2020, les Lakers de King James seront logiquement les grands favoris des pronostics NBA 2021 pour remporter un 2ème titre consécutifs, et ainsi rentrer dans l’histoire en dépassant les Celtics de Boston au classement des franchises les plus titrées.

Pronostics NBA : parier sur le basket américain !

Pronostics NBA

Tout au long de cette saison de NBA 2021, nosexperts analyseront une sélection de matchs. Ils vous donneront ici un grand nombre de pronostics gratuits NBA et vous pourrez retrouver une sélection encore plus affinée dans la partie GOLD du site. Si vous souhaitez suivre sans risque nos pronostics NBA en vous inscrivant chez Winamax qui est le seul site de paris sportifs à vous offrir un 1er pari remboursé de 100€ EN CASH. Avec Winamax, c'est SANS PRESSION, si votre pari est perdant, vous pouvez retirer vos 100€ immédiatement sur votre compte bancaire ou rejouer votre remboursement !

Voici une sélection de sites de paris sportifs pour parier sur nos pronostics NBA :
- Winamax vous offre un premier pari de 100€ remboursé EN CASH
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- ZEbet vous offre 150€ de bonus dont un premier pari remboursé de 100€
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!

- ParionsSport En Ligne vous offre un remboursement de 150€
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- NetBet vous offre un BONUS de 160€ EN EXCLU chez RDJ
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!
- UniBet vous offre un BONUS de 130€ EN EXCLU chez RDJ
Cliquez sur ce lien pour en profiter !!!

Résultats NBA 2021

Vous pourrez retrouver tout au long de la saison l’ensemble des résultats de nos pronostics NBA sur cette page. y compris en Live avec des statistiques pour vos permettre de parier en direct (5 de départ, évolution du score, meilleurs marqueurs, etc.).

NBA, Pro A, Euroligue, Champions League : vous pouvez également consulter sur ce lien tous nos autres pronostics basket.

Connexion Facebook

Veuillez choisir un pseudo et confirmer nos conditions.


  • Je suis majeur *
  • J'accepte les conditions d'utilisation *
  • Je souhaite recevoir les offres de RueDesJoueurs
  • Je souhaite recevoir les offres des partenaires de RueDesJoueurs