Se connecter

0
PARTAGER
PARTAGER
REAGIR

La saison tennistique est marquée chaque printemps par le 2ème Grand Chelem de la saison. Cette année, le tournoi de Roland Garros aura lieu entre le 22 mai et le 11 juin. Les meilleurs joueurs de la planète s’y affronteront pour succéder à Serena Williams chez les femmes et à Novak Djokovic chez les hommes. Analyse et enjeux de la prochaine édition des Internationaux de France

roland garros djokovic

Pronostic Roland Garros - Les enjeux du tournoi

Le tournoi de Roland Garros est l’un des 4 tournois du Grand Chelem de la saison. Il est le seul qui se joue sur terre battue, beaucoup plus lente que le dur ou le gazon, et marque la fin de la saison sur cette surface. Considéré comme le 2ème tournoi le plus prestigieux au monde, il est celui que les spécialistes reconnaissent comme le plus difficile à remporter en raison de la particularité du revêtement. Ceci explique pourquoi le maître Roger Federer ne l’a remporté qu’une seule fois à ce jour, tout comme Novak Djokovic, vainqueur l’an passé, qui a pourtant survolé le circuit ATP lors des 3 précédentes saisons. Paradoxalement, le record de victoires aux Internationaux de France est stratosphérique. Le Majorquin Rafaël Nadal y a, en effet, vaincu tous ses adversaires à 9 reprises et tentera de remporter sa dixième victoire cette année.

Au-delà du titre, le tournoi de Roland Garros est déterminant pour le classement ATP. Le vainqueur remporte en effet 2000 points pour ce classement, ce qui lui permet de se rapprocher considérablement du statut de numéro 1 mondial, détenu actuellement par l’Ecossais Andy Murray. Même chose chez les femmes. Celle qui remporte le titre obtient 2000 points dans le classement WTA. Le leader mondial actuel de ce classement est Serena Williams. Mais l’Américaine est enceinte et ne participera pas à cette édition. C’est pourquoi le leadership de ce classement devrait être redistribué à l’issue de cette 114ème édition des Internationaux de France.

Enfin les dotations de ce tournoi sont importantes. Chaque quart de finaliste remporte 250 000 euros, les demi-finalistes, 450 000 euros et le finaliste 900 000 euros. Les deux vainqueurs du tournoi se voient quant à eux gratifiés d’une prime de 1,8 millions d’euros.

Pronostic Roland Garros 2017, les favoris du tournoi

Chez les hommes, le tournoi est plus ouvert que jamais. Le grand favori au titre est le recordman de victoires dans cette épreuve : Rafael Nadal. Très en forme en ce début de saison, l’Espagnol vient de remporter 2 « Decima » successives. A Monte-Carlo tout d’abord puis à Barcelone, 2 des principaux tournois de la saison de terre-battue où il a remporté ses 10ème victoires. Avant cela, il s’était incliné en finale du premier Grand Chelem de la saison, l'Open d'Australie, face à Roger Federer au terme d’un tournoi extraordinaire.

Autre favori, le numéro 1 mondial Andy Murray. Cependant, le Britannique, qui n’a jamais triomphé « Porte d’Auteuil », n’est pas dans la forme de sa vie. Il n’a pas passé les 8ème de finale de l’Open d’Australie et n’a remporté aucun tournoi sur terre-battue de la saison. Novak Djokovic, le tenant du titre, est lui aussi en difficulté cette année. Après avoir régné en maitre lors des dernières saisons, le Serbe a été sorti par Daniel Istomin (117ème mondial) dès le 2ème tour de l’Open d’Australie. Sur terre-battue, il s’est fait battre par le Belge David Goffin en 1/4 de finale du tournoi de Monte-Carlo et par l'Espagnol Rafael Nadal en 1/2 finale de Madrid. Le Suisse Roger Federer, en grande forme depuis le début de la saison, n'a pris part à aucun tournoi sur terre battue cette saison et a annoncé son forfait pour Roland Garros afin de préparer au mieux l'évènement majeur de son année, Wimbledon.

Plusieurs outsiders seront également présents à Paris : Stanislas Wawrinka, vainqueur du tournoi en 2015, le jeune Autrichien demi-finaliste l'an passé Dominic Thiem, Nick Kyrgios le fantasque Australien désormais coaché par Sébastien Grosjean, le Japonais Kei Nishikori et le Belge David Goffin. Côté français, les espoirs reposeront notamment sur Jo-Wilfried Tsonga, demi-finaliste en 2013 et 2015, Gaël Monfils, demi-finaliste en 2008, et la valeur montante du tennis tricolore Lucas Pouille, vainqueur sur la terre battue de Budapest (ATP 250) fin avril.

Chez les femmes, aucune grande favorite ne se détache à l’aube de la compétition. Le tournoi féminin sera ainsi, lui aussi, très ouvert. Comme indiqué précédemment, la n°1 mondiale, Serena Williams, est enceinte et ne participera pas à cette édition. Sa dauphine, Angélique Kerber, est en méforme totale. Sortie dès les 8ème de finale de l’Open d’Australie, elle n’a remporté qu’un seul match sur terre battue cette saison, en Fed Cup, pour 2 défaites. Enfin, la lauréate de la précédente édition, Garbine Muruguza, tentera de défendre son titre mais la tâche ne s'annonce pas aisée au regard des résultats de l'Espagnole sur terre cette saison (défaites dès son entrée en lice à Stuttgart et Madrid).

La Roumaine, Simon Halep, finaliste malheureuse en 2014, apparait comme la candidate la plus crédible au titre cette année. Elle a triomphé à Brisbane et Doha et a fait état de sa belle forme en s'imposant sur la surface ocre de Madrid en mai. Il ne faudra pas non plus oublier la revenante Maria Sharapova. Suspendue quinze mois après un contrôle anti-dopage positif, la Russe s’est hissée en demi-finale du tournoi de Stuttgart pour son retour, sortie par la Française Kristina Mladenovic. Cette dernière est d’ailleurs particulièrement en forme en ce début de saison et fait partie des outsiders crédibles au titre. En effet, elle a triomphé à Saint-Pétersbourg avant d’échouer en finale à Accapulco et en demi-finale du tournoi d’Indian Wells. Sur terre battue, elle a réalisé un superbe tournoi à Stuttgart fin avril avant d’être battue en finale par Laura Siegemund (37ème mondial) et elle a confirmé ses belles dispositions actuelles en atteignant la finale à Madrid début mai. Elle devrait donc arrivée pleine de confiance et gonflée à bloc à Paris où elle pourra compter sur le soutien du public.

0 Commentaires

Soyez le premier à commenter !