Inscription
Connexion

Pas encore membre ?

Inscription Gratuite

Se connecter

0
PARTAGER
PARTAGER
REAGIR

Vainqueur en 2011, le Japon est de retour en France avec de grandes ambitions. La 7ème nation au classement Fifa disputera sa 7ème Coupe du monde en autant d'éditions ce qui fait d'elle l'une des sélections les plus expérimentées. Les Nippones ont décroché leur billet pour l'Hexagone en remportant l'année dernière la Coupe d'Asie des Nations en ayant successivement sorti la Chine et l'Australie en fin de compétition.

Retrouvez l'ensemble des Bonus des sites de Paris Sportifs pour la Coupe du Monde féminine 2019 en cliquant ici : plus de 1500€ Offerts !

Au bon souvenir du Soleil Levant 

Le Japon ne figure pas parmi les grandissimes favoris dans cette Coupe du monde, au contraire des Etats-Unis tenants du titre, l'Allemagne toujours présente, la France qui organise la compétition, et l'Angleterre qui ne devra pas être sous estimée. Mais derrière ces sélections qui tiennent la corde, le Japon se place en tant qu'outsider sérieux au titre. Le Pays du Soleil Levant a  des arguments à faire valoir. Vainqueurs en 2011 et finalistes en 2015 lors de la dernière édition au Canada, les Nippones ont rappelé à plusieurs reprises qu'elles étaient capables de se sublimer lors des grands tournoirs internationaux. Elles l'ont une nouvelle fois confirmé l'année dernière en remportant une nouvelle Coupe d'Asie.

La composition du Japon pour la Coupe du Monde 2019

Asako Takakura-Takemoto, la sélectionneur du Japon, a choisi de sélectionner exclusivement des joueuses évoluant dans le championnat national hormis deux éléments. Il s'agit de Rumi Utsugi qui joue en Amérique (Reign FC) et d'une défenseur bien connue en France, la capitaine Saki Kumagai (Olympique Lyonnais). Par contre, toutes les filles sélectionnées ont déjà évolué sous le maillot de l'équipe nationale et aucune ne fera son baptême du feu lors de cette compétition. A noter que la jeune et prometteuse attaquante Riko Ueki, initialement convoqué, a dû déclarer forfait sur ce Mondial, remplacé par la toute aussi jeune Saori Takarada. De plus, la défenseure Ariyoshi, de la milieu Naomoto et l'attaquante Tanaka ne sont pas dans le groupe.

Gardiens : Sakiko Ikeda (Urawa Red Diamonds), Ayaka Yamashita (Nippon TV Beleza), Chika Hirao (Albirex Niigata).
Défenseurs : Aya Sameshima (INAC Kobe Leonessa), Rumi Utsugi (Reign FC), Saki Kumagai (Olympique Lyonnais), Shiori Miyake (INAC Kobe Leonessa), Riza Shimizu (Nippon TV Beleza), Nana Ishise (Vegalta Sendai), Asato Miyagawa (Nippon TV Beleza), Moeka Minami (Urawa Red Diamonds).
Milieux : Mizuho Sakaguchi (Nippon TV Beleza), Emi Nakajima (INAC Kobe Leonessa), Yuka Momiki (Nippon TV Beleza), Yui Hasagewa (Nippon TV Beleza), Hina Sugita (INAC Kobe Leonessa), Narumi Miura (Nippon TV Beleza).
Attaquants : Yuika Sugasawa (Urawa Red Diamonds), Mana Iwabushi (INAC Kobe Leonessa), Kumi Yokoyama (AC Nagano Parceiro), Rikako Kobayashi (Nippon TV Beleza), Saori Takarada (Cerezo Osaka Sakai), Jun Endo (Nippon TV Beleza).

Les Japonaises à suivre sur cette Coupe de Monde féminine 2019

Les amateurs de D1 Féminine ne manqueront pas d'observer la joueuse lyonnaise, Saki Kumagai. A 28 ans, la Gone a déjà dépassé le cap des 100 sélections et figure parmi les cadres de cette équipe au même titre qu'Aya Sameshima. L'une des pépites de l'équipe n'est autre que Mana Iwabushi, révélée à 15 ans, et championne du monde en 2011. A 26 ans, la joueuse d'INAC Kobe Leonessa compte déjà 61 sélections et 20 buts à son actif.

Le schéma tactique de l'équipe du Japon pour la Coupe de Monde 2019

Asako Takakura-Takemoto, la sélectionneur du Japon, est une adepte d'un système classique : le 4-4-2 à plat. La Lyonnaise Saki Kumagai est la tour de contrôle de la défense nipponne tandis qu'au milieu, Emi Nakajima est dépositaire de l'animation offensive. En attaque, Kumi Yokoyama, est titulaire incontestable ces derniers mois.

Le Japon dans le groupe D de la Coupe de Monde 2019

Engagée dans le groupe D de cette Coupe du monde, le Japon sera opposé à l'Angleterre, l'Ecosse et le Japon. Si ces deux derniers adversaires semblent largement à la portée des Japonaises, elles auront fort à faire pour se défaire des Anglaises, demi-finalistes et troisièmes, au Canada 4 ans plus tôt. Cependant, les joueuses d'Asako Takakura-Takemoto n'ont pas à faire de complexe d'infériorité et peuvent largement prétendre à la première place de ce groupe.

Les adversaires du Japon à la Coupe de Monde féminine 2019

L'Argentine : Les Japonaises entammeront leur Coupe du Monde par une rencontre face à l'adversaire le moins bien classé au classement Fifa puisqu'il n'occupe que le 37ème rang. Cependant, l'Argentine connait déjà cette compétition et a participé à deux éditions. Cette fois-ci, elle s'est qualifiée grâce à une victoire en barrage face au Panama. Ce duel se tiendra le 10 juin, au Parc des Princes à Paris.

Voir notre fiche match rédigée avec notre pronostic Argentine Japon

L'Ecosse : Ensuite, les vice-championnes en titre seront opposées à l'Ecosse. Cet adversaire disputera en juin sa première Coupe du monde et pourrait déjà être en difficulté après son premier match contre son voisin anglais. La rencontre aura lieu le 14 juin au Roazhon Park de Rennes.

Voir notre fiche match rédigée avec notre pronostic Japon Ecosse

L'Angleterre : Le choc de ce groupe D se déroulera donc lors de l'ultime journée, Ce sera le 19 juin, à l'Allianz Rivieira de Nice. Les Anglaises, 3èmes lors de la dernière édition en 2015, espèrent enfin passer un cap en accrochant leur premier titre mondial à leur palmares. Nul doute que l'issue de ce duel devrait déterminer qui terminera en tête de ce groupe D.

Voir notre fiche match rédigée avec notre pronostic Japon Angleterre

La suite du parcours :
- S'il finit 1ere de son groupe, le Japon affrontera une sélection classée 3e du Groupe B, E ou F.
- S'il finit 2e de son groupe, le Japon affrontera le 1er du Groupe E.
- S'il finit 3e de son groupe, le Japon affrontera le 1er du Groupe A ou le 1er du Groupe B.

Le pari à tenter sur le Japon à la Coupe de Monde 2019

Si vous pensez que le Japon peut remporter sa première Coupe du monde, la victoire finale des Nippones est cotée à 12,00 chez Winamax.

Misez sur le pari "Le Japon remporte la Coupe du monde" (cote à 12,00) pour tenter de gagner 1200€ :
- Inscrivez-vous chez Winamax qui vous offre votre 1er pari de 100€ remboursé en CASH !
- Misez par exemple votre 1er pari de 100€ sur "Le Japon remporte la Coupe du monde"  !
- Si le Japon remporte le titre, vous gagnez 1200
- Si vous perdez, vos 100€ vous sont remboursés intégralement
- Vous pouvez même retirer directement vos 100€ sur votre compte bancaire !

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Connectez-vous pour poster un commentaire

N'hésitez pas à vous inscrire gratuitement en 2 min pour pouvoir écrire des commentaires, profiter du tchat des parieurs et des offres des membres Silver du Club VIP! Et si vous vous inscrivez en tant que membre Gold à moins de 5€ par mois, bénéficiez de 40 pronos exclusifs mensuels, 20€ de CASH OFFERTS en Ticket Premium, 350€ de Bonus & Cashback exclusifs EN PLUS des offres classiques des bookmakers, 2000€ de Tournois de Poker exclusifs et un support en live!

Connexion Facebook

Veuillez choisir un pseudo et confirmer nos conditions.


  • Je suis majeur *
  • J'accepte les conditions d'utilisation *
  • Je souhaite recevoir les offres de RueDesJoueurs
  • Je souhaite recevoir les offres des partenaires de RueDesJoueurs