Devenez VIP
Connexion

CLUB VIP

  • + de 50 pronos exclusifs
  • + de 400€ de cash & offerts
  • Et pleins d'autres avantages...
DEVENIR VIP

Se connecter

Strategie Poker - 3 - Suivre, Miser, Relancer, 3-Bet

0
PARTAGER
PARTAGER
REAGIR
miser suivre relance call check raise squeezeLe Poker et plus particulièrement la variante la plus populaire le No Limit Texas Holdem est un jeu de relances et de mises. Ces actions permettent de donner du rythme à la partie mais surtout de faire grossir les pots et donc de gagner plus d'argent ou de jetons...

 

Suivre, Miser et Relancer au Poker

 

  • Suivre/Payer (« call » en anglais) c’est lorsqu’un joueur se contente de payer la mise/relance posées précédemment par un joueur.


Par exemple, la Grosse Blind est de 20. Vous êtes le premier à parler (UTG) si vous mettez 20. Vous suivez juste.

 

  • Miser (« bet » en anglais) c’est lorsqu’un joueur décide de mettre en jeu des jetons (ou dollars) d’un montant supérieur au montant de la grosse Blind sans que personne n’ai déjà misé avant lui.


Par exemple, la Grosse Blind est de 20. Vous êtes le premier à parler (UTG). Si vous mettez 40, 60 ou plus vous misez.

 

  • Relancer (« raise » en anglais) c’est lorsqu’un joueur décide de miser plus que la/les mise(s) posées précédemment par les joueurs. Le montant d’une relance doit être au minimum du double de la précédent mise/relance.


Par exemple, la Grosse Blind est de 20. Le joueur UTG mise 60. Les autres joueurs se couchent et c’est à votre tour de parler. Pour relancer vous devez mettre au moins 120 voir 180 ou plus.

 

Comment miser/relancer et eviter les String Bet


String Bet : ce terme anglais que vous rencontrerez sûrement lors de partie live indique le fait de relancer/miser en deux temps. En plaçant ses jetons en plusieurs fois après la ligne. Cette action est totalement interdite car elle peut induire les joueurs en erreur. Pour relancer/miser vous devez indiquer le montant de votre relance à haute voix puis prendre les jetons et leur fait franchir la ligne OU si vous ne souhaitez pas parler, vous pouvez prendre volontairement plusieurs jetons correspondant au montant de votre relance et les faire franchir la ligne.


Par exemple, vous possédez 1 jeton de 20 et 4 jetons de 5. La Blind est de 5 et vous souhaitez relancer de 20 :

-    Si vous mettez le jeton de 20 sans rien annoncer, on considérera que vous payez simplement.
-    Si vous annoncez « Je relance 20 » et que vous mettez le jeton de 20, on considérera que vous avez bien relancer de 20
-    Si vous mettez les 4 jetons de 5 sans rien annoncer, on considérera que vous relancer 20 car vous avez fait l’effort de d’utiliser ces 4 jetons de 5 au lieu de celui de 20.


Lié à cette règle, vous ne pouvez pas dire « Je suis et je relance » Vous devez toujours annoncer le montant total de votre mise/relance. Et le tout en une seule fois ! Dernier point, au Poker la parole est prioritaire sur les gestes. Vous devrez faire tout ce que vous venez d’annoncer !

Une autre des règles de base et lorsque vous souhaitez Miser, il faut mettre au minimum le double du montant précédemment misé par votre adversaire.


Par exemple si la grosse Blind est de 50 et que vous souhaitez miser. Si vous posez de 50 à 74 jetons votre relance n’est pas prise en compte et vous ne faites que suivre. Si vous posez de 75 à 99 jetons vous devrez mettre 100 car on votre relance est prise en compte et elle doit être d’au moins le double de la grosse Blind.

 

Quelques concepts de base liés aux relances et mises

 

  • Toutes les actions (suivre, relancer, miser) sont importantes au Poker et indique plus ou moins certaines choses. En général lorsqu’un joueur suit il n’a pas un jeu très fort, lorsqu’il mise il affirme une certaine force et lorsqu’il relance il affirme encore plus de force.

 

  • Pourquoi miser et relancer ?


Le fait de miser/relancer au Poker sert à tout d’abord faire grossir la taille du Pot et prendre le plus de jetons possible. C’est la base même du jeu. Il faut relancer/miser régulièrement lorsqu’on a un gros jeu pour essayer de prendre le maximum à vos adversaires.

Vous devez aussi miser/relancer pour obliger vos adversaires à se coucher. En éliminant ainsi des joueurs dans un coup, votre main rencontrera moins de résistance. On appelle cela « Isoler ». C’est un règle mathématique, la paire d’As par exemple est favorite à 80% face à un seul joueur mais seulement 60% face à 4 joueurs !

Miser/Relancer est aussi absolument nécessaire pour bluffer. Le bluff dont nous parlerons dans le prochain article est le fait de mentir sur la force de sa main. Les relances et mises permettent donc de représenter une main plus forte en mettant une certaine pression sur vos adversaire.

 

  • Les 3 Bet, 4 Bet, 5 Bet...


Ces concepts déjà plus avancés deviennent de plus en plus utilisés.

Un 3 Bet est le fait de relancer après qu’un joueur ai misé. C’est un mouvement qui indique généralement beaucoup de force. La main d’un joueur qui 3-Bet sera souvent une « premium » (Paires d’As, de Rois ou As Roi). Généralement il est conseillé de jeter face  ce genre de relance. Cependant et notamment en cash Game, les 3 Bet chez les joueurs réguliers ne représentent plus forcément une grosse main. Certains le font avec des cartes assorties du type 78, 67, JT qui peuvent toucher facilement un flop. Si l’adversaire ne possède alors qu’une grosse paire ou un As fort, vous pourrez le forcer à prendre des décisions difficiles. Notamment si vous avez la position sur lui et que vous misez.

Le 4 Bet 5 Bet etc. sont des surrelances de ces 3 Bet. Ils sont très rares sauf dans les parties ou les joueurs on de gros tapis. Cela permet de prendre des jetons à votre adversaire juste avant le flop et de mettre une certaine pression.

Ce genre de combat de relance ressemble parfois à des combats de coqs ou d’égos ! Lors de grands tournois de joueurs confirmés, il n’est pas rare d’assister à des 4 Bet ou 5 Bet en total bluff. Vous découvrirez tout ceci au fur et à mesure de vos parties...

 

  • Le Squeeze Play


Un autre concept stratégique largement utilisé ces dernières années est le Squeeze Play. C’est en fait lorsqu’un joueur relance après qu’un joueur est suivi/misé et qu’un autre joueur à simplement payé.

Par exemple, le joueur UTG mise 60, un autre joueur paye les 60. En étant au bouton vous pouvez faire un Squeeze en relançant 200.

Le but d’un Squeeze est de mettre la pression sur votre adversaires et de voler les mises et le pot. En relançant de cette façon la vous affichez beaucoup de force. Le premier joueur qui à misé possède sans doute une main décente mais le second joueur qui s’est simplement contenté de payer ne doit pas posséder de grosse main. Il jettera donc sa main très souvent face  votre surrelance en squeeze.

Le Squeeze Play se joue souvent en position c'est-à-dire en fin de parole (Cut Off – Bouton). Prenez garde toute fois, si le premier joueur dans le coup a misé est UTG on peut supposer qu’il possède une main assez forte, il vous donnera donc un peu de fil à retordre.

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Connectez-vous pour poster un commentaire

N'hésitez pas à vous inscrire gratuitement en 2 min pour pouvoir écrire des commentaires, profiter du tchat des parieurs et des offres des membres Silver du Club VIP! Et si vous vous inscrivez en tant que membre Gold à moins de 5€ par mois, bénéficiez de 40 pronos exclusifs mensuels, 20€ de CASH OFFERTS en Ticket Premium, 350€ de Bonus & Cashback exclusifs EN PLUS des offres classiques des bookmakers, 2000€ de Tournois de Poker exclusifs et un support en live!

Connexion Facebook

Veuillez choisir un pseudo et confirmer nos conditions.


  • Je suis majeur *
  • J'accepte les conditions d'utilisation *
  • Je souhaite recevoir les offres de RueDesJoueurs
  • Je souhaite recevoir les offres des partenaires de RueDesJoueurs